Pour commémorer le 70èmeanniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, la communauté de la FFWPU-NW a organisé un festival de la famille le 8 décembre 2018 à Bienne. Une centaine de personnes participait à la première heure de présentations artistiques comprenant des danses, des chants et des musiques instrumentales. Une quarantaine était venue pour admirer les enfants dans l’interprétation de leurs danses et s’est retirée ensuite avec les petites danseuses pour un apéro organisé par leur école de danse.

To commemorate the 70th anniversary of the proclamation of the Universal Declaration of Human Rights, the FFWPU-NW community organized a family festival on December 8, 2018 in Biel/Bienne. About 100 people participated in the first hour of artistic presentations including dances, songs and instrumental music. About forty had come to admire their children dance and then left with the little dancers for a drink organized by their dance school.

stop view Info
/
      preview
      Album
      Photo
      Date
      Dimensions
      Filename
      File size
      Camera
      Focal length
      Exposure
      F Number
      ISO
      Make
      Views
      Comments
      ozio_gallery_fuerte
       

      Noëmie Komagata a fait la modération en deux langues puis s’est attelée à la traduction simultanée en allemand pour la conférence pour environ un quart des participants ; toutes les diapositives étaient écrites dans les deux langues.

      Noëmie Komagata did the moderation in French and German ​​and then went on to simultaneous translation into German during the conference for about one quarter of the participants; all slides were written in both languages.

       

      Après cette première partie, Chantal Chételat Komagata, secrétaire générale de la FPU, a commencé sa présentation sur le couple et les droits de l’Homme en saluant chaleureusement l’assemblée. Elle a repris plusieurs articles de la déclaration qui avaient particulièrement trait au couple et la famille en les expliquant dans le contexte des principes universels de la FPU et de son expérience personnelle de femme, mère et grand-mère. En voici un résumé :

      After this first part, Chantal Chételat Komagata, UPF general secretary, started her presentation on the couple and human rights with heartfelt greetings. She mentioned several articles in the UDHR that were specific to the couple and the family, explaining them in the context of the UPF universal principles and her personal experience as a woman, mother, and grandmother. Here is a summary:

      L’article premier met en évidence les droits fondamentaux de l’être humain : libres et égaux en dignité et en droits, doués de raison et de conscience et devant agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Tout être humain commence dans le sein de sa mère, traverse la vie sur terre en espérant y trouver joie et bonheur et un jour la quitte par la mort de son corps ; ce processus nous rend automatiquement égaux face à la vie. La question de l’égalité des droits, du développement de la raison et de la conscience se pose particulièrement par rapport au milieu familial et sociétal dans lequel on grandit, qui influencent notre capacité de poursuivre un but plus élevé que juste sa survie et d’assurer un esprit d’égalité et de fraternité envers tous. Une famille d’amour vrai et le développement holistique de chaque individu représentent donc la condition sine qua non pour mettre en œuvre cet article qui est le point clé de la paix dans le monde.

      Article 1 presents the fundamental rights of human beings: free and equalin dignity and rights, endowed with reason and conscience and should act towards one another in a spirit of brotherhood. All start in the womb, cross life on earth hoping to find joy and happiness and one day, leave it through the death of their bodies; this process makes us automatically equal towards life. The question of equal rights, the development of reason and conscience particularly depends on the family and societal environment in which one grows up, which automatically influences our ability to pursue a goal higher than just the survival, to ensure a spirit of equality and fraternity to all. A family of true love and thus a holistic development of each individual represents the crux about putting this article into practice, which is the key to world peace.

      Le premier point de l’article 16 dans lequel l’âge nubilepour se marier est évoqué a particulièrement interpellé le public. C’est un terme que personne ne connaissait et impossible à définir sans une explication minutieuse. La présentation met en évidence les différents éléments indispensables dans les domaines physique, spirituel, émotionnel, intellectuel et mental de la personne pour atteindre un degré de maturité suffisant avant de se lancer dans le mariage. On a aussi relevé le fait que La familleest l'élément naturel et fondamental de la société, a droit à la protectionet que le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux, ce qui requiert, une fois de plus, une maturité d’esprit et de conscience.

      The first point of Article 16, in which the full agefor marriage is evoked, particularly surprised the public. It is an expression that cannot be understood without a thorough explanation. The presentation highlights the various essential elements in the physical, spiritual, emotional, intellectual and mental areas in order to allow the person to reach a sufficient degree of maturity before embarking into marriage. It is also mentioned that the family is the natural and fundamental group of society and is entitled to protectionand that marriage shall be entered into only with the free and full consent of the intending spouses, which also requires a maturity of mind and conscience of the future spouses.

      L’article 18 a trait au droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction,tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. L’article 19 traite dudroit à la liberté d'opinion et d'expression. Ces différents droits donnent du fil à retordre aux couples si le mari ou la femme impose son point de vue ou sa doctrine figée, veut avoir raison et ne supporte pas d’avis contraires. Le seul moyen de faire fonctionner un couple puis une famille, c’est de développer une oreille d’appréciation l’un pour l’autre, d’utiliser toute critique ou point de vue contraire comme une occasion d’étendre son horizon et de se développer, également quand cela vient des enfants. Dans le cas de couples interculturels, le problème de l’arrogance culturelle s’ajoute au défi des divergences d’opinion personnelles.

      Article 18 deals with the right to freedom of thought, conscience and religion; this right includes freedom to change his religion or belief, and freedom, either alone or in community with others and in public or private, to manifest his religion or belief in teaching, practice, worship and observance. Article 19 deals with the right to freedom of opinion and expression. These different rights are a great challenge for couples if the husband or wife imposes their own point of view or fixed doctrine, wants to be right and cannot deal with contrary opinions. The only way to make a couple and a family work, is to develop an ear of appreciation for each other, to use any criticism or contrary viewpoint as an opportunity to extend one's horizon and to develop, particularly when these come from children. In the case of intercultural couples the problem of cultural arrogance adds up to personal differences of opinion.

      L’article 26 stipule le droit à l'éducation élémentaire obligatoire et gratuite et précise que cette éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.Il présuppose donc une éducation qui ne vise pas seulement le développement de l’intellect et des connaissances, mais bien le développement de la personnalité dans toutes ses dimensions. C’est très loin du système scolaire actuel.

      Article 26 stipulates the right to compulsory and free elementary education and specifies that this education shall be directed to the full development of the human personality and to the strengthening of respect for human rights and fundamental freedoms. It presupposes, therefore, an education, which does not only concern the intellect and knowledge, but the development of the personality in all its dimensions. This seems very far from today’s school systems.

      L’article 29 mentionne les devoirs envers la communautéainsi que les limitations de ses droits pour assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique. C’est le seul article qui, au lieu de mentionner un droit, parle d’un devoir et d’une limite aux droits individuels. Par rapport à la morale, un mot plutôt controversé dans nos société démocratiques occidentales modernes, il s’agirait de redéfinir ce qui était compris il y a 70 ans, et se demander comment se porterait la famille si la morale était encore comprise de la même manière en 2018 !

      Article 29 mentions the duties to the communityand the limitations of one’s rights to ensure due recognition and respect of the rights and freedoms of others and of meeting the just requirements of morality, public order and the general welfare in a democratic society. It is the only article, which, instead of mentioning a right, speaks of a duty and a limit to individual rights. With respect to morals, a rather controversial term in western democratic societies nowadays, it would help to redefine it as it was understood 70 years ago, and reflect on what the family would look like if the morals were still understood in the same way in 2018!

      En conclusion, on constate que même si ces droits restent entièrement valables de nos jours, la mise en œuvre des articles dans le contexte de nos sociétés démocratiques modernes fait défaut. L’éducation scolaire qui se faisait sur la base d’une éducation religieuse, normative et communautaire doit être revue, du moment que celles-ci font défaut dans beaucoup de familles. De plus, la mention de morale attire bien plus la colère que le respect dans une société où les comportements individuels qui auraient été qualifiés de dérives il y a un demi-siècle sont considérés comme normaux. La conscience s’est adaptée à cette norme et permet aux couples d’adopter les choix qui leur conviennent le mieux sans penser aux conséquences sociales.

      In conclusion, even if these rights remain fully valid today, the implementation of the articles in the context of our modern democratic societies is lacking. School education, which used to be given on the basis of religious, normative and community education should be reviewed as this kind of education is now lacking in many families. Moreover, the mention of morality attracts more anger than respect in a society in which individual behaviors that would have been described as drifts half a century ago are considered normal. Consciousness has adjusted to new norms and allows couples to make choices that suit them best without thinking of the social consequences.

      La conférence a été illustrée par de nombreux exemples personnels de la vie de l’oratrice, en particulier dans son aspiration de surmonter avec son mari japonais autant de conflits que possible afin de léguer à leurs enfants des atouts substantiels pour devenir des individus épanouis et des ponts entre les cultures. Ils ont réussi à continuer leur périple grâce au but partagé de contribuer à établir une famille humaine harmonieuse et aux valeurs et vertus universelles qu’ils se sont efforcés de substantialiser peu à peu dans leur famille de 3 générations.

      The conference was illustrated with many personal examples of the life of the speaker, particularly in her desire to overcome as many differences as possible with her Japanese husband in order to leave their children substantial advantages to become fully developed individuals and bridges between cultures. They managed to continue their journey thanks to the shared goal of helping to establish a harmonious human family with universal values ​​and virtues that they strived to gradually substantialize in their family of 3 generations.

       

      Comme symbole de nouveau départ, du jus sacré a été distribué à l’assemblée après avoir lu les promesses qu’en tant qu’individus, ils maintiendraient leur intégrité sexuelle avant le mariage et qu’en tant que couples, ils resteraient fidèles au conjoint.

      As a symbol of a new start, sacred juice was distributed to the assembly after reading the promises that as individuals, they would maintain their sexual integrity before marriage and that as couples, they would remain faithful to their spouse.

      La conférence s’est conclue avec des questions-réponses. Plusieurs personnes ont déploré le fait que beaucoup de familles ne s’avèrent pas capable d’éduquer correctement leurs enfants et qu’il ne faudrait accorder le droit de voter et de se marier qu’aux personnes suffisamment matures. Tant qu’il n’existe pas de moyens de mesurer le degré de maturité d’une personne, le critère de l’âge physique restera valable et l’ « âge nubile » demeurera relatif aux lois en vigueur dans les différents pays. Il a aussi été mentionné que l’on ne connaît pas suffisamment le contenu des droits de l’Homme et qu’il faudrait absolument les enseigner à l’école. Finalement, c’est toute la question de l’éducation scolaire qui a été remise en question et nécessiterait une réforme drastique pour viser au plein épanouissement de la personnalité humaine.

      The conference ended with questions and answers. Several people lamented over the inability of many families to sufficiently educate their children and that the right to vote and marry should be limited to mature people, for which no measuring criterion has been established so far. It was also mentioned that many ignore the content of the UDHR and that it should be taught at school. Finally, the question of academic education was put into question and found to need drastic reforms so as to be directed to the full development of the human personality.

       

      A 18h, tous se sont levés de leur siège et ont continué de socialiser autour des différents mets commandés auprès de l’hôtel ainsi que des sushis, du n’dole et des beignets préparés par la famille et des ambassadrices de paix. A mentionner que trois personnes étaient présentes avec l’intention de faire connaître et de vendre leurs bijoux ou du n’dole fait maison.

      C’est avec un sentiment d’avoir réfléchi à des thèmes essentiels et d’avoir acquis de nouvelles connaissances que l’assemblée, composée de nombreuses nationalités, a peu à peu quitté la salle avec les quelques jeunes et enfants.

      At 6 pm, everyone left their seats and continued to socialize around the various dishes ordered from the hotel as well as sushi, n’dole and donuts prepared by the family and ambassadors of peace.

      With the feeling of having reflected on essential topics and having acquired new knowledge, the assembly, composed of many different nations, left the hall bit by bit with a few youths and children.

       

       

      Int'l Day of Families/Journée int. des familles 14.5.2019

      Agenda

      April 2019
      S M T W T F S
      31 1 2 3 4 5 6
      7 8 9 10 11 12 13
      14 15 16 17 18 19 20
      21 22 23 24 25 26 27
      28 29 30 1 2 3 4
      Go to top
      JSN Boot template designed by JoomlaShine.com