Michel Reymond, Noëmie Komagata et Chantal Chételat Komagata ont modéré la formation et les discussions et Mélanie a fait la traduction en anglais par WhatsApp.

Le programme de la journée se scinde en 4 parties dont les 3 premières comprennent chacune 3 présentations courtes d'une dizaine de minutes, suivies de discussions. Il s'agit tout d'abord de se questionner sur l'idéal. On examine les caractéristiques fondamentales de l'univers et de l'humanité et on en tire des principes universels présents tant dans la science que dans la religion. En particulier, on réfléchit à la différence fondamentale entre l'animal, qui suit ses instincts, et l'être humain, qui peut choisir de grandir, pas seulement au niveau physique, mais aussi dans son caractère et sa personnalité, pour atteindre un degré de maturité optimal avant de se lancer dans l'aventure du couple et de la famille. Entre autres, on se penche sur le développement du coeur, qui passe de la capacité d'apprécier ses parents et aînés, puis ses frères et soeurs ainsi que contemporains pour finalement se lier à une personne pour poursuivre sa mission créatrice. On constate qu'une personne capable de maîtriser ses pulsions et d'aimer de manière inconditionnelle saura surmonter tous les défis que traversent un couple et une famille, surtout si ce couple a choisi d'être multiculturel. Sa sensibilité profonde lui permettra aussi de se comporter de manière respectueuse envers l'environnement. Sachant que chaque être humain rêve de paix et de bonheur mais est entouré de conflits et de malheurs, que s'est-il passé dans l'histoire humaine qui a provoqué un tel clivage entre l'idéal ancré dans notre coeur et la réalité perçue dans le monde? Le chapitre qui traite de la chute de l'être humain révèle une interprétation nouvelle qui permet de réfléchir à ce qui est le plus essentiel dans la vie: l'amour. On découvre une réalité qui s'est répétée à travers l'histoire humaine jusqu'à nos jours et qui a maintenu l'humanité enchaînée dans une contradiction intérieure entre deux zones: lumineuse et sombre. Comment s'en libérer? En étudiant la motivation et le processus de la chute, on comprend comment surmonter les archétypes du conflits qui ont mené à des guerres fratricides et à des violences entre hommes et femmes. On comprend aussi et surtout le processus par lequel il est possible de finir par se retrouver complètement libre des attaches du passé et contribuer à créer le futur d'une "famille humaine unie dans l'interdépendance et la prospérité mutuelle sur le fondement des valeurs universellement partagées". Pour terminer, au milieu de l'après-midi, la 4ème partie consiste à revoir les principes universels et à nommer les nouveaux Ambassadeurs et nouvelles Ambassadrices de paix avant de leur donner la parole pour un tour de table final.  

 
 
Durant la journée, de nombreux participants se sont joints à la formation à travers Zoom. Certains comme Dominique et Christopher de France ou Armando, Georges et Tahir Shabani de Suisse, étaient déjà Ambassadeurs/drices de paix 
Les 11 participants qui ont réussi à suivre activement la majeure partie de la journée ont reçu leur certificat: 
de la Suisse, Laura et Erick 
des Balkans, invités à travers Tahir Shabani: Prof. Valbona Gashi, Valentina, Jonida et sa fille Grejd, 
Invités à travers Joël Hakizimana: de RDC: Emile, Pascal, Juste et Sonia et du Burundi: Edouard Nzisabira, 
 
Voici un extrait des feedbacks reçus:
Professeur Valbona Gashi Berisha: «  Je suis très émue de faire partie de cette grande famille. Selon Arthur Rimbaud, « Je est un autre »; c’est donc grâce à vous que j’existe» 
Dominique: « C’est très utile dans la vie d’approfondir l’histoire pour mieux comprendre le présent et l’avenir »
Juste: «  Merci pour la qualité de la formation avec des messages révolutionnaires qui motivent pour un engagement dans la transformation et l’harmonie. Nous sommes dans des pays à conflits armés atroces et sachant que ces atrocités naissent dans l’esprit des gens, c’est là qu’il faut corriger cela » 
Valentina: « Merci pour l’opportunité de participer à distance tout en espérant se rencontrer en personne. Le titre confère des obligations et j’espère que tous les projets mondiaux seront concrétisés pour les enfants qui rêvent de vivre en paix »
Emile: « Je désire propager cette formation en RDC à travers mes réseaux ». 
Erick: "Thank you all for this beautiful opportunity to meet great people in this wonderful atmosphere. This certificate will help me share this with others, also in music. We are going to touch lots of souls and contribute to a better life for a lot of people."
Grejd: « Les principes des Adp sont aussi mes principes, j’ai toujours été guidée par la paix et l’amour dans tous mes projets. »
Pascal: « Je suis très ravi car dans le monde universitaire, on a des ambitions mais on ne trouve pas des opportunités de les exploiter. Etant nommé, je pourrai agir et en faire profiter l’est de la RDC, spécialement pour l’éducation des enfants ». 
Jonida: « Merci pour la nomination et c'est une grande responsabilité d’être Ambassadeurs de paix. » 
Noëmie: « J’ai apprécié les partages, merci pour les témoignages variés grâce aux participants des Balkans et de l’Afrique. »  
Edouard: « Merci pour la formation dont j’ai retenu que tous doivent être acteurs, surtout à partir de nos familles respectives, car c’est de là qu’il faut établir la paix». 
Michel: « J’ai appris de chacun de vous » 
 
 
Finalement, Chantal a fait remarquer qu’il était possible d'organiser d’autres formations selon les besoins et que les documents peuvent être utilisés librement, sans oublier que l’inspiration vient des co-fondateurs de la FPU: Sun Myung Moon et Hak Ja Han Moon, les Vrais Parents. Sun Myung Moon est parti à l'âge de 92 ans, en 2012, et l’exposition virtuelle de son centenaire est accessible sous: https://www.thelegacyoflove.org.

 

Agenda

September 2020
S M T W T F S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com