On August 18th 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “Man's Superiority to Angels” (World Scripture pg. 226).

3. Man’s Superiority to Angels

Do you not know that we are to judge angels?

1 Corinthians 6.3

 

Behold, your Lord said to the angels, “I will create a vicegerent on earth.” They said, “Wilt Thou place therein one who will make mischief therein and shed blood? —while we do celebrate Thy praises and glorify Thy holy name?” He said, “I know what you know not.”

And He taught Adam the names of all things; then He placed them before the angels, and said, “Tell me the nature of these, if you are right.”

They said, “Glory to Thee! Of knowledge we have none, save what Thou hast taught us: in truth it is Thou who art perfect in knowledge and wisdom.”

He said, “O Adam, tell them their natures.” When he had told them, God said, “Did I not tell you that I know the secrets of heaven and earth, and I know what you reveal, and what you conceal.”

Qur’an 2.30-33

 

When Moses ascended on high, the ministering angels spoke before the Holy One, blessed be He, “Sovereign of the Universe! What business has one born of woman among us?” “He has come to receive the Torah,” He answered them. They replied, “That secret treasure, which You have hidden for nine hundred and seventy-four generations before the world was created, You desire to give to flesh and blood! ‘What is man, that Thou art mindful of him, And the son of man, that Thou visitest him?’ ‘O lord our God, How excellent is Thy name in all the earth! Who hast set Thy glory [the Torah] upon the heavens!’” (Psalm 8.5, 2). “Reply to them,” said the Holy One to Moses... Moses then spoke before Him, “Sovereign of the Universe! The Torah which You give me, what is written in it?” “I am the lord your God, which brought you out of the Land of Egypt” (Exodus 20.2). He said to the angels, “Did you go down to Egypt; were you enslaved to Pharaoh; why then should the Torah be yours? Again, what is written in it? ‘You shall have no other gods’ (Exodus 20.3); do you dwell among peoples that engage in idol worship? Again, what is written in it? ‘Remember the Sabbath day, to keep it holy’ (Exodus 20.8); do you perform work, that you need to rest?... Again, what is written in it? ‘You shall not murder. You shall not commit adultery. You shall not steal’ (Exodus 20.13-15); is there any jealousy among you; is the evil Tempter among you?” Straightaway the angels conceded to the Holy One, blessed be He, for it is said, “O lord our God, How excellent is Thy name in all the earth,” (Psalm 8.10) whereas “Who hast set Thy glory upon the heavens” is not written*.

* This is an argument between God and the angels over the status of human beings: are they higher or lower than angels? God prefers human beings, and has Moses act as His spokesman. The passage is a midrash on Psalm 8 (see Chapter 4: The Lord of Creation), which proclaims the dominion of humankind (according to the Hebrew text, which is followed by the RSV). The angels quote verse 2 of the psalm to argue that God’s glory belongs in the heavens, but after Moses’ arguments, they concede that the psalm concludes in verse 10 with God’s name found only in the earth. The point seems to be responsibility, which humans alone possess. Talmud, Shabbat 88b-89a (Judaism)

3. La supériorité de l’homme sur les anges

Ne savez-vous pas que nous devons juger les anges?

1 Corinthiens 6.3

 

Voici, ton Seigneur dit aux anges : « Je créerai un vice-roi sur la terre ». Ils dirent : « Veux-tu y placer quelqu'un qui y fera du mal et versera le sang ? - alors que nous célébrons tes louanges et glorifions ton saint nom ?  » Il dit : «  Je sais ce que vous ne savez pas. »

Et il enseigna à Adam les noms de toutes choses ; puis il les plaça devant les anges et dit : « Dites-moi la nature de ceux-ci, si vous avez raison. »

Ils dirent : « Gloire à toi ! De la connaissance, nous n'en avons aucune, sauf ce que tu nous as appris : en vérité, c'est toi qui es parfait en connaissance et en sagesse. »

Il dit : « Adam, dis-leur leurs natures.» Quand il leur eut dit, Dieu dit : « Est-ce que je ne vous avais pas dit que je connaissais les secrets du ciel et de la terre et que je savais ce que vous révélez et ce que vous cachez ? »

Coran 2.30-33

 

Quand Moïse est monté en haut, les anges tutélaires ont parlé devant le Saint, béni soit-Il, « Souverain de l'univers ! Qu’est-ce qu’un homme né de femme a à faire parmi nous ? » « Il est venu pour recevoir la Torah », leur répondit-il. Ils répondirent : « Ce trésor secret que tu as caché pendant neuf cent soixante-quatorze générations avant que le monde soit créé, tu désires le donner à la chair et au sang ! ‘Qu'est-ce que l'homme, que tu sois conscient de lui, et le fils de l'homme, que tu le visites ?’ ‘Seigneur notre Dieu, que ton nom est excellent sur toute la terre ! Toi qui a placé ta gloire [la Torah] sur les cieux !’» (Psaume 8.5, 2). « Réponds-leur », dit le Saint à Moïse ... Moïse lui a ensuite dit : « Souverain de l'univers ! La Torah que tu me donnes, qu'est-ce qui y figure ? » « Je suis le Seigneur ton Dieu qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte » (Exode 20.2). Il dit aux anges : « Etes-vous descendu en Egypte ? Avez-vous été esclave de Pharaon ? Alors pourquoi la Torah devrait-elle être la vôtre ? Encore une fois, qu'est-ce qui y est écrit? « Tu n'auras pas d'autres dieux » (Exode 20.3); habitez-vous parmi les peuples qui se livrent au culte des idoles » Une fois de plus, qu'est-ce qui y est écrit ? « Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier » (Exode 20.8) ; effectuez-vous un travail qui nécessite du repos ? ... Que contient-il d’autre ? « Tu ne tueras pas. Tu ne commettras pas d'adultère. Tu ne voleras pas » (Exode 20.13-15) ; Y a-t-il de la jalousie parmi vous ? Est-ce que le méchant Séducteur est parmi vous ? » Les anges ont immédiatement concédé devant le Saint, béni soit-il, car il est dit : « Seigneur notre Dieu, que ton nom est excellent sur toute la terre » (Psaume 8.10), tandis que « qui as mis Sa gloire sur les cieux » n'est pas écrit*.

* C'est un débat entre Dieu et les anges sur le statut des êtres humains : sont-ils plus élevés ou plus bas que les anges ? Dieu préfère les êtres humains et Moïse agit comme son porte-parole. Le passage est un midrash sur le Psaume 8 (voir le chapitre 4: Le Seigneur de la création), qui proclame la souveraineté de l'humanité (selon le texte hébreu). Les anges citent le verset 2 du psaume pour affirmer que la gloire de Dieu appartient aux cieux, mais après les arguments de Moïse, ils reconnaissent que le psaume se termine au verset 10 par le nom de Dieu trouvé uniquement sur la terre. Il apparaîtrait que seuls les humains possèdent une responsabilité.

Talmud, Shabbat 88b-89a (judaïsme)

Teachings of Sun Myung Moon

Angels are beings that serve God. Hence, should the sons and daughters of God appear, they should rule the angels. It is the dignity of human beings to rule the angels. (84:98, February 22, 1976)

 

It was not only to prevent their fall that God gave immature human beings the commandment. God also wanted them to enjoy dominion over the natural world—including the angels—by inheriting His creative nature. In order to inherit this creatorship, human beings should perfect themselves through their faith in the Word as their own portion of responsibility.

God gave the commandment not to the Archangel but only to the human beings. God wished to exalt the dignity of human beings as bestowed by the Principle of Creation, which entitled them to stand as God’s children and govern even the angels. (Exposition of the Divine Principle, Fall 3.2)

Enseignements de Sun Myung Moon

Les anges sont des êtres qui servent Dieu. Par conséquent, quand les fils et les filles de Dieu apparaissent, ils devraient gouverner les anges. C'est dans la dignité des êtres humains de gouverner les anges. (84:98, 22 février 1976)

 

Ce n'était pas seulement pour empêcher leur chute que Dieu donna le commandement à des êtres humains immatures. Il leur demanda également de jouir de la souveraineté sur le monde naturel - y compris sur les anges - en héritant de sa nature créatrice. Pour hériter de cette création, les êtres humains doivent remplir leur part de responsabilité et se perfectionner en maintenant leur foi en la Parole.

Dieu n’a pas donné le commandement à l'Archange mais seulement aux êtres humains. Dieu a voulu exalter la dignité des êtres humains conférée par le principe de la création, qui leur donnait le droit de se présenter comme les enfants de Dieu et de gouverner même les anges. (Exposition du Principe Divin, La chute 3.2)

 

 

 

 

 

 


 

Internationales Jahr der Familie / Année internationale de la Famille

Agenda

December 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com