On July 28th 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “Rescuing Souls from Hell” (World Scripture pg. 220).

3. Rescuing Souls from Hell

For Christ also died for sins once for all, the righteous for the unrighteous, that he might bring us to God, being put to death but made alive in the spirit; in which went and preached to the spirits in prison…*

*This passage is usually interpreted to mean that Jesus preached to the spirits in hell and brought salvation to many, the “harrowing of hell.”

1 Peter 3.18-19

 

As for those who will be wretched, they will be in the Fire, sighing and wailing will be their portion; they will abide there as long as the heavens and the earth endure, save for that which your Lord wills. Lo! Your Lord is the Doer of what He will.

And as for those who will be glad, they will be in the Garden; they will abide there as long as the heavens and the earth endure, save for that which your Lord wills—a gift unfailing. *

*Based on these verses, some Muslim theologians have deduced that the penalties in hell are not eternal, for “as long as the heavens and the earth endure, except as your Lord wills” may have a limit; while the duration of paradise in the next verse is explicitly stated to be without end.

Qur’an 11.106-08

 

 

When Allah has finished His Judgments among the people, He will take whomever He will out of Hell through His Mercy... They will come out of the Fire, completely burnt and then the water of life will be poured over them and they will grow under it as does a seed that comes in the mud of the torrent...

Those people will come out like pearls, and they will have (golden) necklaces, and then they will enter Paradise whereupon the people of Paradise will say, “These are the people emancipated by the Beneficent. He has admitted them into Paradise without them having done any good deeds and without sending forth any good (for themselves).”

Hadith of Bukhari 9.93.532 (Islam)

 

 “Ho! Servant of Yama! Say, what sin have I committed, for which I have incurred this deepest hell, frightful for its torments? Known as King Vipascit, I protected the earth with uprightness; I let no fighting rage; no guest departed with averted countenance; nor did I offend the spirits of the ancestors, the gods, ascetics, or my servants; nor did I covet other men’s wives, or wealth, or aught else belonging to them. How, then, have I incurred this very terrible hell?”

Yama’s officer: “Come then, we go elsewhere. You have now seen everything, for you have seen hell. Come then, let us go elsewhere.”

Thereupon the king prepared to follow him; but a cry went up from all the men that abode in torment: “Be gracious, O king! Stay but a moment, for the air that clings to thy body gladdens our mind and entirely dispels the burning and the sufferings and pains from our bodies, O tiger-like man! Be gracious, O king!”

Vipascit: “Neither in heaven nor in Brahma’s world do men experience such joy as arises from conferring bliss on suffering creatures. If, while I am present, torment does not hurt these men, here then will I remain, firm as a mountain.”

Yama’s officer: “Come, O king; we proceed. Enjoy the delights won by your own merit; leave here the evildoers to their torments.”

Vipascit, “As long as these beings are in sore suffering, I will not go. From my presence the denizens of hell grow happy. Fie on the sickly protection-begging life of that man who shows no favor to one distressed, even though he be a resolute foe! Sacrifices, gifts, austerities do not work for the welfare of him who has no thought for the succor of the distressed... To grant deliverance to these men excels, I consider, the joy of heaven. If many sufferers shall obtain happiness while only I undergo pain, shall I not in truth embrace it?”

Dharma [the Law]: “These evil-doers have come to hell in consequence of their own deeds; you also, O king, must go to heaven in consequence of your meritorious deeds. I lead you to heaven; mount this heavenly chariot and linger not; let us go.”

Vipascit: “Men in thousands, O Dharma, suffer pain here in hell; and being in affliction they cry to me to save them; hence I will not depart.”

Dharma: “O king! Your merit is truly beyond reckoning. In evincing now this compassion here in the hells, your merit has amounted even higher. Come, enjoy the abode of the immortals; let these unfortunates consume away in hell the sin arising from their own actions!”

Vipascit: “Whatever good deeds I possess, O Lord of the Thirty Gods, by means thereof let the sinners who are undergoing torment be delivered from hell!”

Indra: “So be it, O king! You have gained an even more exalted station: see too these sinners delivered from hell!”

Markandeya Purana 13-15 (Hinduism)

 

 

 

 

 

 

 

Teachings of Sun Myung Moon

God is a God of love. When God looks down from His throne and sees spirits in hell crying out to Him in their misery, “Please, God, save me!” what would He say? Would He say, “You deserve a lot worse”? Or does He have mercy on them? Surely, God will do everything possible to liberate hell. (98:116, May 7, 1978)

 

Only through love can we transform hell into heaven. We can renovate hell only if we possess love. (90:314, January 15, 1977)

 

 

Since people do not live longer than 100 years, out of the five billion people on earth, fifty million go to the spirit world each year—even to hell. What shall we do about this? God wants to harvest to His side what Satan has sown, but how many of them have gone to hell during the past forty years?

Perhaps two billion? This is serious. When I go to the spirit world, they may say, “Reverend Moon, when you were alive on earth, why didn’t you fulfill your responsibility for us?” How am I supposed to reply to them? At least I should determine in my heart to take responsibility to save them, if not now, then through my followers who come after me. (205:356, October 2, 1990)

 

 

From Judas Iscariot and Emperor Nero down to today’s communist party, countless people have betrayed Heaven.

Although we are destined for victory in relating with the entire cosmos, at this time for the complete dissolution of grief, we recognize that when the divine judgment befalls them we cannot just sweep them up and throw them away. Mayest Thou, through Thy name, and with the solemn authority of Thy universal victory, enable us to form relationships even with them, as is also our destiny... Although they were hated enemies who pierced Thy heart with nails, who killed Thy son Jesus, and killed many of Thy beloved people, let this be a place where we can love them. Open the gates of heaven and earth and reach out to them with Thy heart, Thy mind of magnanimous love. We know that by liberating them, the doors of hell will be opened, and the way will gradually be paved to abolish hell. (78:18-19, May 1, 1975)

 

3. Sauver les âmes de l'enfer

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison…*

*Ce passage est généralement interprété comme signifiant que Jésus a prêché aux esprits en enfer et a apporté le salut à beaucoup, le « déchirement de l'enfer ».

1 Pierre 3.18-19

 

Quant à celles qui auront été misérables, elles seront dans le Feu, avec leurs soupirs et leurs lamentations; elles y demeureront aussi longtemps que les cieux et la terre perdureront, excepté si ton Seigneur en décide autrement. Lo ! Ton Seigneur est celui qui fait ce qu'il veut.

Et quant à celles qui auront été chanceuses, elles seront dans le jardin ; elles y demeureront aussi longtemps que les cieux et la terre perdureront, excepté si ton Seigneur en décide autrement : un don sans faille. *

*Sur la base de ces versets, certains théologiens musulmans ont déduit que les pénalités en enfer ne sont pas éternelles, car « aussi longtemps que les cieux et la terre durent, sauf si votre Seigneur veut » peut avoir une limite ; tandis que la durée du paradis dans le verset suivant est explicitement déclarée être sans fin.

Coran 11.107-08

 

Quand Allah aura fini de juger le peuple, il sortira par sa miséricorde tous ceux qu'il voudra de l'enfer ... Ils sortiront du feu, complètement brûlés et alors l'eau de la vie sera versée sur eux et ils grandiront dessous, comme une graine qui vient dans la boue du torrent ...

Ces gens sortiront comme des perles, ils auront des colliers (en or), puis ils entreront au paradis, après quoi les habitants du paradis diront : « Ce sont les hommes émancipés par le Bienfaisant. Il les a admis au paradis sans qu'ils aient fait de bonnes actions et sans produire rien de bien (pour eux-mêmes). »

Hadith de Boukhari 9.93.532 (Islam)

 

 

« Ho ! Serviteur de Yama ! Dis, quel péché ai-je commis, pour lequel je me retrouve dans cet enfer le plus profond, effroyable pour ses tourments ? Connu sous le nom de roi Vipascit, j'ai protégé la terre avec droiture ; Je ne laisse aucune trace de rage ; aucun invité n'est parti avec une mine dépitée ; je n'ai pas non plus offensé l'esprit des ancêtres, des dieux, des ascètes ou de mes serviteurs ; Je n'ai pas non plus convoité les femmes d'autres hommes, ni leurs richesses, ni rien de ce qui leur appartenait. Pourquoi donc dois-je vivre cet enfer terrible ? »

L’officier de Yama dit : « Alors viens, on va ailleurs. Tu as maintenant tout vu, car tu as vu l'enfer. Viens alors, allons ailleurs. »

Alors le roi se prépara à le suivre ; mais tous ceux qui restaient dans le supplice crièrent : « Sois miséricordieux, ô roi ! Reste un instant, car l'air qui adhère à ton corps réjouit notre esprit et dissipe entièrement les brûlures, les souffrances et les douleurs de nos corps, ô homme semblable à un tigre ! Sois miséricordieux, ô roi ! »

Vipascit dit : « Ni au ciel ni dans le monde de Brahma, les hommes n’éprouvent une joie aussi grande que celle qui résulte du fait de donner le bonheur à des créatures qui souffrent. Si, pendant que je suis présent, le supplice ne fait pas mal à ces hommes, je resterai ici, ferme comme une montagne. »

L’officier de Yama : « Viens, roi ! Continuons. Profite des plaisirs gagnés par ton propre mérite ; laisse ici les malfaiteurs à leurs tourments. »

Vipascit : « Tant que ces êtres souffriront, je ne partirai pas. Par ma présence, les habitants de l'enfer se sentent heureux. Fi à la vie malsaine et avide de protection de celui qui ne montre aucune faveur à un homme en détresse, quand bien même il s’agirait d’un ennemi juré ! Les sacrifices, les dons, les austérités ne procurent rien au bien-être de celui qui n'a aucune intention de secourir des personnes en détresse ... Accorder la délivrance à ces hommes excelle, à mes yeux, la joie du ciel. Si beaucoup de malheureux obtiennent le bonheur alors que je suis seul à souffrir, pourquoi en vérité n’embrasserais-je pas cette occasion ? »

Dharma [la loi] : « Ces malfaiteurs sont venus en enfer à cause de leurs propres actions ; toi aussi, roi, tu dois aller au ciel à la suite de tes actes méritoires. Je t’emmène au paradis ; monte sur ce char céleste et ne tarde pas ; partons ! »

Vipascit : « Des milliers de personnes, ô Dharma, souffrent ici en enfer ; et étant dans l'affliction, ils me prient de les sauver ; par conséquent je ne partirai pas. »

Dharma : « O roi ! Ton mérite est vraiment indescriptible. En démontrant à présent cette compassion ici dans les enfers, ton mérite est encore plus élevé. Viens, profite de la demeure des immortels ; que ces malheureux effacent en enfer le péché résultant de leurs propres actions ! »

Vipascit : « Quelles que soient les bonnes actions que je possède, Seigneur des Trente Dieux, utilise-les pour permettre aux pécheurs tourmentés d'être délivrés de l'enfer ! »

Indra : « Ainsi soit-il, ô roi ! Tu as gagné un rang encore plus élevé : regarde aussi ces pécheurs délivrés de l'enfer ! »

Markandeya Purana 13-15 (Hindouisme)

 

 

 

Enseignements de Sun Myung Moon

Dieu est un Dieu d'amour. Quand Dieu regarde de son trône et voit des esprits en enfer l’implorant dans leur misère, « S'il te plaît, Dieu, sauve-moi ! » Que dirait-il ? Est-ce qu'il dirait : « Vous méritez bien pire » ? Ou a-t-il pitié d'eux ? Sûrement, Dieu fera tout son possible pour les libérer de l'enfer. (98: 116, 7 mai 1978)

 

Ce n'est que par l'amour que nous pouvons transformer l'enfer en paradis. Nous ne pouvons restaurer l'enfer que si nous possédons l'amour. (90: 314, 15 janvier 1977)

 

Étant donné que les gens ne vivent pas plus de 100 ans, sur cinq milliards d'êtres humains sur la planète, cinquante millions se rendent dans le monde spirituel chaque année, même en enfer. Que ferons-nous à ce sujet ? Dieu veut récolter à ses côtés ce que Satan a semé, mais combien d'entre eux sont allés en enfer au cours des quarante dernières années ?

Peut-être deux milliards ? C'est sérieux. Quand j’irai dans le monde spirituel, ils diront peut-être : « Révérend Moon, quand vous étiez vivant sur terre, pourquoi n’avez-vous pas rempli votre responsabilité à notre égard ? » Comment suis-je censé leur répondre ? Au moins, je devrais décider dans mon cœur de prendre la responsabilité de les sauver, si ce n’est maintenant, alors par l’intermédiaire des personnes qui me suivent. (205: 356, 2 octobre 1990)

 

Depuis Judas Iscariot et l’empereur Néron jusqu’au parti communiste d’aujourd’hui, d’innombrables personnes ont trahi le ciel. Bien que nous soyons voués à la victoire en relation avec l’ensemble du cosmos, afin de dissoudre complètement le chagrin, nous savons que lorsque le jugement divin les atteindra, nous ne pourrons pas juste les balayer et les jeter. Peux-Tu, en Ton nom, et avec l'autorité solennelle de Ta victoire universelle, nous permettre de nouer des relations avec eux, conformément à notre destinée ... Bien qu’il se soit agi d’ennemis détestés qui ont transpercé Ton cœur de clous, qui ont tué ton fils Jésus, et ont tué nombre de tes peuples bien-aimés, pourvois-nous un environnement pour les aimer. Ouvre les portes du ciel et de la terre et atteins-les avec Ton cœur, Ton esprit d'amour magnanime. Nous savons qu'en les libérant, les portes de l'enfer s'ouvriront et la voie sera progressivement pavée pour abolir l’enfer. (78: 18-19, 1er mai 1975)

 

 

 


 

Internationales Jahr der Familie / Année internationale de la Famille

Agenda

November 2019
S M T W T F S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com