On April 21st 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “Dreams” (World Scripture pg. 192).

 

Dreams

 

Between this World and the next is the World of Dreams. Not all dreams are spiritual, but some definitely are, and they are often the most vivid and memorable. During such a dream, the spirit leaves the body for a time and mounts up into the spirit world, where it experiences various phenomena. Some of these are of God and convey meaningful messages. Other dreams are encounters with low or evil spirits; these include nightmares, sexual dreams and the like. These passages describe the spiritual process of dreaming and give instructions on how to discern whether a dream is from God. Through a dream God can reveal life-changing information and guidance, as he did to Jacob and Joseph in the bible. Thus, paying attention to significant dreams is an important discipline of the religious life.

 

Jacob... came to a certain place, and stayed there that night, because the sun had set. Taking one of the stones of the place, he put it under his head and lay down in that place to sleep. And he dreamed that there was a ladder set up on the earth, and the top of it reached to heaven; and behold, the angels of God were ascending and descending on it! And behold, the lord stood above it and said, “I am the lord, the God of Abraham your father and the God of Isaac; the land on which you lie I will give to you and to your descendants... Behold, I am with you and will keep you wherever you go, and will bring you back to this land; for I will not leave you until I have done that of which I have spoken to you.” Then Jacob awoke from his sleep and said, “Surely the lord is in this place; and I did not know it.”

Genesis 28.10-16

 

When a man lies down in bed, his soul leaves him and begins to mount on high, leaving with the body only the impression of a receptacle which contains the heartbeat. The rest of it tries to soar from grade to grade, and in doing so it encounters certain bright but unclean essences. If the soul is pure and has not defiled itself by day, it rises above them, but if not, it becomes defiled among them and cleaves to them and does not rise any further. There they show it certain things, which are going to happen in the near future, and sometimes they delude her and show it false things. Thus it goes about the whole night until the man wakes up, when it returns to its place.

            Happy are the righteous to whom God reveals His secrets in dreams, so that they may be on their guard against sin! Woe to the sinners who defile their bodies and their souls! As for those who have not defiled themselves during the day, when they fall asleep at night their souls begin to ascend, and first enter those grades which we have mentioned, but they do not cleave to them and continue to mount further. The soul thus privileged to rise finally appears before the gate of the celestial palace, and yearns with all its might to behold the beauty of the King and to visit His sanctuary... Thus it is written, “With my soul have I desired Thee in the night (Isaiah 26:9),” to pursue after Thee and not to be enticed away after false powers.

Zohar 1.83a (Judaism)

 

God takes the souls of men at death; and those that die not He takes during their sleep. Those on whom He has passed the decree of death He keeps back, but the rest He returns to their bodies for a term appointed. Verily in this are signs for those who reflect.

Qur’an 39.42

 

While one is in the dream state, the golden, self-luminous being, the Self within, makes the body to sleep, though He Himself remains forever awake and watches by his own light the impressions of deeds that have been left upon the mind. Thereafter, associating Himself again with the consciousness of the sense organs, the Self causes the body to awake.

            While one is in the dream state, the golden, selfluminous being, the Self within, the Immortal One, keeps alive the house of flesh with the help of the vital force, but at the same time walks out of this house. The Eternal goes wherever He desires.

            The self-luminous being assumes manifold forms, high and low, in the world of dreams. He may seem to be enjoying the pleasure of love, or laughing with friends, or looking at terrifying sights. Everyone is aware of the experiences; no one sees the Experiencer.

            Some say that dreaming is but another form of waking, for what a man experiences while awake he experiences again in his dreams. Be that as it may, the Self, in dreams, shines by Its own light...

            The Self, having in dreams enjoyed the pleasures of sense, gone hither and thither, experienced good and evil, hastens back to the state of waking from which he started.

Brihadaranyaka Upanishad 4.3.11-16 (Hinduism)

 

Once upon a time, Chuang Tzu dreamed that he was a butterfly, a butterfly fluttering about, enjoying itself. It did not know that it was Chuang Tzu. Suddenly he awoke with a start and he was Chuang Tzu again. But he did not know whether he was Chuang Tzu who had dreamed that he was a butterfly, or whether he was a butterfly dreaming that he was Chuang Tzu. Between Chuang Tzu and the butterfly there must be some distinction. This is what is called the transformation of things.

Chuang Tzu 2 (Taoism)

 

If there is a prophet among you, I the lord make myself known to him in a vision, I speak with him in a dream.

Numbers 12.6-7

 

God’s messenger said, “A believer’s vision is a forty-sixth part of prophecy, and what pertains to prophecy cannot be false.” He held that visions were of three types: ideas which come from within, terrifying dreams caused by the devil, and good news from God; so when one sees anything he dislikes he should not tell it to anyone, but should get up and pray.

Hadith of Bukhari and Muslim (Islam)

 

The vision flutters over a man as long as it is not interpreted, but when it is interpreted it settles. Tell it only to one who loves him or one who has judgment.

Hadith of Abu Dawud (Islam)

 

Pharaoh said to Joseph, “I have had a dream, and there is no one who can interpret it; and I have heard it said of you that when you hear a dream you can interpret it.” Joseph answered Pharaoh, “It is not in me; God will give Pharaoh a favorable answer.” Then Pharaoh said to Joseph, “Behold, in my dream I was standing on the banks of the Nile; and seven cows, fat and sleek, came up out of the Nile and fed in the reed grass; and seven other cows came up after them, poor and very gaunt and thin, such as I had never seen in all the land of Egypt. And the thin and gaunt cows ate up the first seven fat cows, but when they had eaten them no one would have known that they had eaten them, for they were still as gaunt as at the beginning. Then I awoke. I also saw in my dream seven ears growing on one stalk, full and good; and seven ears, withered, thin, and blighted by the east wind, sprouted after them, and the thin ears swallowed up the seven good ears. And I told it to the magicians, but there was no one who could explain it to me.”

            Then Joseph said to Pharaoh, “The dream of Pharaoh is one; God has revealed to Pharaoh what he is about to do. The seven good cows are seven years, and the seven good ears are seven years; the dream is one. The seven lean and gaunt cows that came up after them are seven years, and the seven empty ears blighted by the east wind are also seven years of famine. It is as I told Pharaoh, God has shown to Pharaoh what he is about to do. There will come seven years of great plenty throughout all the land of Egypt, but after them there will arise seven years of famine, and all the plenty will be forgotten in the land of Egypt; the famine will consume the land, and the plenty will be unknown in the land by reason of that famine which will follow, for it will be very grievous. And the doubling of Pharaoh’s dream means that the thing is fixed by God, and God will shortly bring it to pass.

Genesis 41.15-32

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

Dreams are one means that God uses to reveal Himself. Hence, dreams may give important revelations... some dreams are correct and come true.

            Because of the Human Fall, we belong to the satanic lineage or bloodline. As we move about, that satanic blood circulates through our bodies. It stirs up like muddy water in a glass tube. However, when we sleep the body is at rest, and the blood circulation slows. It can be compared to the sediment settling to the bottom of the tube and clear water rising to the top. Then our original, clear mind can be touched by Heaven. This is why revelations usually come through dreams. At that time, God may teach us using images and symbols.

            How do you distinguish whether a particular dream is just a random dream, a revelation from God or an image from Satan? Satanic dreams do not have a clear picture, direction, or central theme. They are jumbled, and when you get up you easily forget them. In contrast, a heavenly dream is coherent and contains a clear theme. It often continues a message from one dream to the next. If you have consistent dreams three nights in a row, then you should recognize it as a revelation from God. A heavenly dream will be so clear in your mind that you will recall it vividly when you wake up. You do not forget it, because God and human beings are meant to be united for eternity.

           On the other hand, satanic dreams are quickly forgotten because any relationship with Satan is temporary. They do not sway those of you who remain in constant contact with the good spirit world, because you have experienced heavenly dreams and know how to recognize them. Still, you are beset by nightmares and temptations from Satan’s world. Psychologists call them manifestations of the subconscious. Still, they are easily forgotten. They are not like dreams from God, which are vivid, unexpected and unforgettable. (91:272-75, February 27, 1977)

 

Don’t ignore revelations or dreams. Pray and make sincere devoted efforts to receive such experiences. How to adapt them to our real lives, and how to apply them to the practical reality: this is most important in a life of faith. (76:153, February 2, 1975)

 

First you may have a premonition (amshi). For instance, while casually walking down the street, you see a sitting bird on the wall of a house suddenly fly away in front of you. You sense something unusual; it is an indirect hint that something special is about to happen.

            The next stage is to have unusual dreams (mongshi). They are not like the dreams you normally have in a deep sleep. Saint Paul experienced the third heaven in a dream-like state. Never let such an experience slip by. You should, instead, put it all together and analyze it from a scientific perspective, seeking to understand its meaning for you. When it can speak to you about what direction you should take, you will definitely see a result. These unforgettable dreams are 100 percent accurate. Have such experiences in your life.

            If you reach that level, what will happen next? You will receive a revelation (gyeshi) or a direction (jishi). Revelations require interpretation but directions do not; that is the difference between the two. God can teach you through a voice or a vision. You may have a vision of a pair of deer drinking water at a brook and looking at the distant mountains on a beautiful spring day; this is a very good sign that something good might happen. Soon after you have the vision, a corresponding event will occur; it is never a coincidence. Through this, God is cultivating the field of your heart.

            Beyond the stage of revelations, you will reach the stage of trance (mookshi).14 A trance is like traveling to the spirit world and experiencing its wonders. When you can connect to that world, you can even arrive at the realm of God’s feelings. Treasure all these experiences, and apply their lessons to your life. Your life of faith is precious, and you should cultivate it.

            Finally, you reach the point where you can experience the great resultant world of God in your daily life. At this stage, God’s instructions will be in your mind. You try to talk pleasantries to someone, but you cannot speak. You want to say a few words of encouragement, but instead you utter a reproach. When such incomprehensible phenomena take place, you must learn to control the situation. Otherwise, people might think you are insane. (76:130-35, February 2, 1975)

 

--------------------------------------

 

Rêves

 

Entre ce monde et le suivant se trouve le monde des rêves. Tous les rêves ne sont pas spirituels, mais certains le sont certainement, et ce sont souvent les plus vivants et les plus mémorables. Au cours d'un tel rêve, l'esprit quitte le corps pour un temps et monte dans le monde spirituel, où il fait l'expérience de divers phénomènes. Certains d'entre eux sont de Dieu et transmettent des messages significatifs. D'autres rêves sont des rencontres avec des esprits bas ou mauvais ; il s’agit de cauchemars, de rêves sexuels, etc. Ces passages décrivent le processus spirituel du rêve et expliquent comment déterminer si un rêve provient de Dieu. À travers un rêve, Dieu peut révéler des informations et des conseils qui changent la vie, comme il l'a fait à Jacob et à Joseph dans la Bible. Ainsi, prêter attention aux rêves significatifs est une discipline importante de la vie religieuse.

 

Jacob partit de Beer Schéba, et s'en alla à Charan. Il arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. Et voici, l'Éternel se tenait au-dessus d'elle ; et il dit : Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre ; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays ; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis. Jacob s'éveilla de son sommeil et il dit : Certainement, l'Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas !

Genèse 28.10-16

 

Lorsqu'un homme se couche dans son lit, son âme le quitte et commence à monter, ne laissant au corps que l'impression d'un réceptacle contenant le battement de son cœur. Le reste essaie de monter en flèche de degré en degré et rencontre ainsi certaines essences brillantes mais impures. Si l'âme est pure et ne s'est pas souillée le jour, elle s'élève au-dessus de celles-là. Sinon, elle se souille parmi elles et s'attache à elles et ne s'élève pas plus loin. Là, elles lui montrent certaines choses qui vont se passer dans un avenir proche, et parfois elles la trompent et lui montrent des choses fausses. Ainsi, elle passe toute la nuit jusqu'à ce que l'homme se réveille, puis retourne à sa place.

            Heureux les justes à qui Dieu révèle ses secrets dans les rêves, afin qu'ils soient sur leurs gardes contre le péché ! Malheur aux pécheurs qui souillent leur corps et leur âme ! Quant à ceux qui ne se sont pas souillés pendant la journée, quand ils s’endorment la nuit, leur âme commence à s’élever et entre dans les degrés que nous avons mentionnés, mais ils ne s’attachent pas à eux et continuent à monter plus loin. L'âme ainsi privilégiée de s’élever apparaît enfin devant la porte du palais céleste et aspire de toutes ses forces à contempler la beauté du roi et à visiter son sanctuaire ... Ainsi est-il écrit : « De mon âme je t'ai désiré dans la nuit (Esaïe 26: 9) » pour te rechercher et ne pas être attiré par de faux pouvoirs.

Zohar 1.83a (judaïsme)

 

Dieu prend l'âme des hommes à la mort ; et ceux qui ne meurent pas, il les prend pendant leur sommeil. Ceux sur qui il a passé le décret de mort, il les retient, mais le reste, il les renvoie dans leur corps pour un mandat déterminé. En vérité, voilà des signes pour ceux qui réfléchissent.

Coran 39.42

 

Pendant que l’on est dans l’état de rêve, l’être doré et auto-éclairé, le Soi intérieur, endort le corps, même s’Il reste lui-même éveillé à jamais et surveille par lui-même les impressions des actes laissés sur son esprit. Par la suite, en s’associant de nouveau à la conscience des organes des sens, le Soi fait réveiller le corps.

            Alors que l'on est dans l'état de rêve, l'être doré et autonome, le Soi intérieur, l'Immortel, maintient vivante la maison de chair avec l'aide de la force vitale, mais quitte en même temps cette maison. L'Éternel va où il veut.

            L'être auto-éclairé prend des formes multiples, hautes et basses, dans le monde des rêves. Il peut sembler apprécier le plaisir de l’amour, rire avec des amis ou regarder des scènes terrifiantes. Tout le monde est conscient des expériences ; personne ne voit l'expérimentateur.

            Certains disent que le rêve n'est qu'une autre forme de réveil, car ce qu'un homme expérimente en étant réveillé, il le fait de nouveau dans ses rêves. Quoi qu'il en soit, le Soi, dans les rêves, brille par sa propre lumière ...

            Le Soi, ayant dans ses rêves joui des plaisirs des sens, va et vient, fait l'expérience du bien et du mal, se hâte de retourner à l'état de veille à partir duquel il est parti.

Brihadaranyaka Upanishad 4.3.11-16 (Hindouisme)

 

Une fois, Chuang Tzu rêvait qu'il était un papillon, un papillon flottant, s'amusant. Le papillon ne savait pas qu’il était Chuang Tzu. Soudain, il se réveilla en sursaut et il était de nouveau Chuang Tzu. Mais il ne savait pas s'il était Chuang Tzu qui avait rêvé qu'il était un papillon, ou s'il était un papillon rêvant qu'il était Chuang Tzu. Entre Chuang Tzu et le papillon, il doit y avoir une distinction. C'est ce qu'on appelle la transformation des choses.

Chuang Tzu 2 (taoïsme)

 

S'il y a un prophète parmi vous, moi, le Seigneur, je me fais connaître à lui dans une vision, je lui parle dans un songe.

Nombres 12.6-7

 

Le messager de Dieu a dit : « La vision d'un croyant est la quarante-sixième partie de la prophétie et ce qui la concerne ne peut être faux. » Il a soutenu que les visions étaient de trois types : des idées qui venaient de l'intérieur, des rêves terrifiants causés par le diable, et la bonne nouvelle de Dieu ; alors, quand on voit quelque chose qu'on n'aime pas, on ne devrait le dire à personne, mais devrait se lever et prier.

Hadiths de Boukhari et Musulman (Islam)

 

La vision flotte sur un homme tant qu'elle n'est pas interprétée, mais quand elle est interprétée, elle s'installe. Dites-le seulement à celui qui aime ou à celui qui a du jugement.

Hadith d'Abou Dawud (Islam)

 

Pharaon dit à Joseph : J'ai eu un songe. Personne ne peut l'expliquer ; et j'ai appris que tu expliques un songe, après l'avoir entendu. Joseph répondit à Pharaon, en disant : Ce n'est pas moi ! c'est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon. Pharaon dit alors à Joseph : Dans mon songe, voici, je me tenais sur le bord du fleuve. Et voici, sept vaches grasses de chair et belles d'apparence montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. Sept autres vaches montèrent derrière elles, maigres, fort laides d'apparence, et décharnées : je n'en ai point vu d'aussi laides dans tout le pays d'Égypte. Les vaches décharnées et laides mangèrent les sept premières vaches qui étaient grasses. Elles les engloutirent dans leur ventre, sans qu'on s'aperçût qu'elles y fussent entrées ; et leur apparence était laide comme auparavant. Et je m'éveillai. Je vis encore en songe sept épis pleins et beaux, qui montèrent sur une même tige. Et sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d'orient, poussèrent après eux. Les épis maigres engloutirent les sept beaux épis. Je l'ai dit aux magiciens, mais personne ne m'a donné l'explication. Joseph dit à Pharaon : Ce qu'a songé Pharaon est une seule chose ; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. Les sept vaches belles sont sept années : et les sept épis beaux sont sept années : c'est un seul songe. Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années ; et les sept épis vides, brûlés par le vent d'orient, seront sept années de famine. Ainsi, comme je viens de le dire à Pharaon, Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d'Égypte. Sept années de famine viendront après elles ; et l'on oubliera toute cette abondance au pays d'Égypte, et la famine consumera le pays. Cette famine qui suivra sera si forte qu'on ne s'apercevra plus de l'abondance dans le pays. Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter.

Genèse 41.15-32

 

Enseignements de Sun Myung Moon

 

Les rêves sont un moyen que Dieu utilise pour se révéler. Par conséquent, les rêves peuvent donner d'importantes révélations… certains rêves sont corrects et se réalisent.

            En raison de la chute humaine, nous appartenons au lignage de sang ou à la lignée satanique. Au fur et à mesure que nous nous déplaçons, ce sang satanique circule dans nos corps. Il remue comme de l'eau boueuse dans un tube de verre. Cependant, lorsque nous dormons, le corps est au repos et la circulation sanguine ralentit. Cela peut être comparé à la sédimentation qui se dépose au fond du tube et à l'eau claire qui monte au sommet. Alors notre esprit originel et clair peut être touché par le ciel. C'est pourquoi les révélations passent généralement par les rêves. À ce moment-là, Dieu peut nous apprendre à utiliser des images et des symboles.

            Comment pouvez-vous distinguer si un rêve particulier est juste un rêve au hasard, une révélation de Dieu ou une image de Satan ? Les rêves sataniques n'ont pas d'image claire, de direction ou de thème central. Ils sont mélangés et quand vous vous levez, vous les oubliez facilement. En revanche, un rêve céleste est cohérent et contient un thème clair. Il continue souvent un message d'un rêve à l'autre. Si vous avez des rêves constants trois nuits de suite, vous devriez reconnaître cela comme une révélation de Dieu. Un rêve céleste sera si clair dans votre esprit que vous vous en souviendrez de manière vivante lorsque vous vous réveillerez. Vous ne l'oubliez pas, car Dieu et les êtres humains sont destinés à être unis pour l'éternité.

           D’un autre côté, les rêves sataniques sont rapidement oubliés car toute relation avec Satan est temporaire. Ils n'influencent pas ceux d'entre vous qui restent en contact permanent avec le bon monde spirituel, car vous avez vécu des rêves célestes et savez les reconnaître. Et pourtant, vous êtes assailli par des cauchemars et des tentations du monde satanique. Les psychologues appellent cela des manifestations du subconscient. Mais on les oublie facilement. Ils ne sont pas comme des rêves de Dieu, qui sont vivants, inattendus et inoubliables. (91: 272-75, 27 février 1977)

 

N’ignorez pas les révélations ou les rêves. Priez et faites des efforts sincères et dévoués pour recevoir de telles expériences. De savoir comment les adapter à notre vie réelle et comment les appliquer à la réalité pratique, c'est ce qui est le plus important dans une vie de foi. (76: 153, 2 février 1975)

 

D'abord, vous pouvez avoir une prémonition (amshi). Par exemple, en marchant dans la rue, vous voyez un oiseau assis sur le mur d'une maison s'envoler soudainement devant vous. Vous sentez quelque chose d'inhabituel ; c'est un indice indirect que quelque chose de spécial est sur le point de se produire.

            La prochaine étape est d'avoir des rêves inhabituels (mongshi). Ils ne sont pas comme les rêves que vous avez normalement dans un sommeil profond. Saint Paul a vécu le troisième ciel dans un état de rêve. Ne laissez jamais passer une telle expérience. Au lieu de cela, vous devriez réunir tous les éléments et l’analyser d’un point de vue scientifique, en cherchant à comprendre sa signification pour vous. S’il vous parle de la direction à prendre, vous verrez un résultat. Ces rêves inoubliables sont précis à 100%. Ayez de telles expériences dans votre vie.

            Si vous atteignez ce niveau, que se passera-t-il ensuite ? Vous recevrez une révélation (gyeshi) ou une directive (jishi). Les révélations nécessitent une interprétation, mais pas les instructions. C'est la différence entre les deux. Dieu peut vous apprendre à travers une voix ou une vision. Vous avez peut-être la vision d’une paire de cerfs qui boivent de l’eau près d’un ruisseau et qui regardent les montagnes lointaines par une belle journée de printemps ; c'est un très bon signe que quelque chose de bien pourrait arriver. Peu de temps après avoir eu la vision, un événement correspondant se produira. Ce n'est jamais une coïncidence. A travers cela, Dieu cultive le champ de votre cœur.

            Au-delà du stade des révélations, vous atteindrez le stade de la transe (mookshi)*. Une transe est comme un voyage dans le monde des esprits et l’expérience de ses merveilles. Lorsque vous pouvez vous connecter à ce monde, vous pouvez même atteindre la sphère des sentiments de Dieu. Conservez toutes ces expériences et appliquez leurs leçons à votre vie. Votre vie de foi est précieuse et vous devriez la cultiver.

            Enfin, vous atteignez le point où vous pourrez expérimenter le grand monde résultant de Dieu dans votre vie quotidienne. A ce stade, les instructions de Dieu seront dans votre esprit. Vous essayez de plaisanter avec quelqu'un, mais vous ne pouvez pas parler. Vous voulez dire quelques mots d'encouragement, mais vous émettez plutôt un reproche. Lorsque de tels phénomènes incompréhensibles se produisent, vous devez apprendre à contrôler la situation. Sinon, les gens pourraient penser que vous êtes fou. (76: 130-35, 2 février 1975)

 

*Dans d’autres discours, mookshi (묵시) fait parfois référence au stade final (ci-dessous) quand Dieu est entièrement présent dans l’esprit.