On March 24th 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “Live this Short Earthly Life in the Light of Eternity” (World Scripture pg. 184).

 

Preparation for eternity

 

Religions do not expound on the reality of a future Life merely as a comfort to the bereaved or as an opiate to the oppressed in this life. Rather, the fact of a future life enhances the purpose and sharpens the meaning of earthly existence. How a person lives on earth mainly determines his or her ultimate destiny. A wise person lives in this world with an eye toward eternity.

            Indeed, it is generally taught that life in this world is the only chance we have to prepare for life in the next world. The link between deed and retribution is not severed by death; rather we reap in the eternal world the fruits of our actions in this life. Just as importantly, a person’s qualities of character survive death: as a person in this life was hard-working or lazy, generous or miserly, courageous or timid, forgiving or begrudging, so will he or she continue to be in the afterlife.

            Therefore, the wise person lives with an eye to eternity by following religious precepts, repenting for misdeeds, and seeking to clear up all accounts before the day of his death. For one who is prepared, death is not to be feared. But for those who are heedless and do not prepare, death comes suddenly, fearfully and leaving them with regret. As Father Moon teaches, souls in the spirit world breathe the air of love; therefore, unless they have cultivated on earth the capacity for love, they will find the spirit world suffocating. Hence, the measure of our future happiness in the eternal world is the ability to love that we cultivate during earthly life.

 

  1. Live this Short Earthly Life in the Light of Eternity

 

This world is like a vestibule before the World to Come; prepare yourself in the vestibule that you may enter the hall.

Mishnah, Avot 4.21 (Judaism)

 

The Marrying Maiden: The superior man understands the transitory in the light of the eternity of the end.*

 

*As a bride-to-be prepares herself for a life-long marriage, human relationships are likely to be successful only if they are grounded in the perspective of eternity.

I Ching 54 (Confucianism)

 

Better is one hour of repentance and good works in this world than all the life in the world to come, and better is one hour of calmness of spirit in the world to come than all the life of this world.

Mishnah, Avot 4.22 (Judaism)

 

A rare chance, in the long course of time, is human birth for a living being; hard are the consequences of actions; Gautama, be careful all the while!

Uttaradhyayana Sutra 10.4 (Jainism)

 

And we see that death comes upon mankind... nevertheless there was a space granted unto man in which he might repent; therefore this life became a probationary state; a time to prepare to meet God; a time to prepare for that endless state which has been spoken of by us, which is after the resurrection of the dead.

Book of Mormon, Alma 12.24 (Latter-day Saints)

 

If any do wish for the transitory things of life, We readily grant them such things as We will, to such persons as We will. But in the end We have provided hell for them; they will burn therein, disgraced and rejected. But those who wish for the things of the hereafter, and strive for them with all due striving, and have faith—they are the ones whose striving is acceptable to God.

Qur’an 17.18-19

 

We are on a market trip to earth: Whether we fill our baskets or not, Once the time is up, we go home.

Igbo Song (African Traditional Religions)

 

As the fallow leaf of the tree falls to the ground, when its days are gone, even so is the life of men; Gautama, be careful all the while!

            As the dewdrop dangling on the top of a blade of grass lasts but a short time, even so the life of men; Gautama, be careful all the while!

            A life so fleet, and existence so precarious, wipe off the sins you ever committed; Gautama, be careful all the while!

Uttaradhyayana Sutra 10.1-3 (Jainism)

 

In the evening do not expect [to live till] morning, and in the morning do not expect evening. Prepare as long as you are in good health for sickness, and so long as you are alive for death.

Forty Hadith of an-Nawawi 40 (Islam)

 

O people! Fear God, and whatever you do, do it anticipating death. Try to attain everlasting blessing in return for transitory and perishable wealth, power and pleasures of this world.

            Be prepared for a fast passage because here you are destined for a short stay. Always be ready for death, for you are living under its shadow. Be wise like people who have heard the message of God and have taken a warning from it.

            Beware that this world is not made for you to live forever, you will have to change it for hereafter. God, glory be to Him, has not created you without a purpose and has not left you without duties, obligations, and responsibilities...

            You must remember to gather from this life such harvest as will be of use and help to you hereafter.

Nahjul Balagha, Khutba 67 (Shiite Islam)

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

As we live out our earthly life, we are at the same time moving toward the eternal world. Most people pass through life like this: they are born, grow from youth to teen age to their 20s and 30s, reach middle age, and then gradually fade into old age. They live their lives like a setting sun.

            We, on the other hand, know the existence of the spirit world. We know that this earthly life is short, while the world after death is eternal. Therefore, we live our earthly lives as the time to prepare ourselves for the eternal world.

            Our life in the physical body is a preparation period. It is like taking a course at school where the tuition is the price of our entire life. Knowing this, we cannot but strive to fulfill our responsibility in order to achieve a result that would properly represent our life. (140:121, February 9, 1986)

 

Which is more important, the flesh or the spirit? It is the spirit. The flesh can live within a limited timeframe of seventy or eighty years, but the spirit transcends time and space.

            No matter how good a life you may enjoy in the flesh, you will die in the end. The flesh is meant to die. Hence, we should not live according to measures of physical life. The flesh exists for the spirit, not the spirit for the flesh. You should not cling to physical things as people in the secular world commonly do. (20:326, July 14, 1968)

 

In spirit world we breathe love. Those who fail to love on earth will suffocate in the other world. Earthly life is a training ground where we train ourselves to breathe in the other world. That is why we should love others more than our own spouse. (121:294, October 29, 1982)

 

It takes good nurture in the mother’s womb to be born as a good-natured and healthy baby. Likewise, to be born well into the spirit world from the “womb” of earthly life, you should grow by taking after God’s divine heart and character. In the process you should work hard to overcome obstacles, even if it means risking your life. (14:17, April 19, 1964)

 

Religion is a means for us to learn the laws of heaven while we are alive on earth. It exists to train us while on earth to possess the character whereby we can adapt to the laws of the original homeland when we arrive there one day. (77:189, April 6, 1975)

 

How precious it is to be alive on the earth! It is only one moment, our only one chance. Compared to eternity, our earthly life is nothing but a dot, so short. Therefore we should rise above any thought for our physical life and prepare for the spirit world. (207:99, November 1, 1990)

 

You all think, “I am young. Surely I will live another 40 or 50 years.” Do you have a guarantee from God? Rather, it would be better if you thought you might die soon—maybe within a year—and you had only a short time left to prepare everything. Live with this kind of concept. The sooner you expect to die, the better. Then you would be busy preparing the true substance that will enable you to build your “house” of eternal life.

            How serious would you be if you really believed that you had only two more years to live? Visit a cemetery; go to a funeral and see death. It is necessary to do this in a life of faith. Jesus said, “Whoever would save his life will lose it, and whoever loses his life for my sake will find it.” Expecting to die soon, you would determine to die for God’s Will and for Heaven. Then you will live eternally. (102:122, November 27, 1978)

 

--------------------------------------

 

Préparation pour l'éternité

 

Les religions n'expliquent pas la réalité d'une vie future simplement comme un réconfort pour les personnes en deuil ou comme un opiacé pour les opprimés dans cette vie. Au contraire, le fait d'une vie future enrichit le but de l'existence terrestre et en précise le sens. La façon dont une personne vit sur terre détermine principalement son destin ultime. Une personne sage vit dans ce monde avec un œil sur l'éternité.

            En effet, il est généralement enseigné que la vie en ce monde est la seule chance dont nous disposons pour nous préparer à la vie dans le monde à venir. Le lien entre l'acte et le châtiment n'est pas rompu par la mort ; nous récoltons plutôt dans le monde éternel les fruits de nos actions dans cette vie. Il est tout aussi important de noter que les qualités de caractère d’une personne survivent à la mort : dans cette vie, une personne travailleuse ou paresseuse, généreuse ou avare, courageuse ou craintive, miséricordieuse ou envieuse, elle le restera dans l’après-vie.

            Par conséquent, le sage vit dans le souci de l'éternité en suivant les préceptes religieux, en se repentant pour ses méfaits et en cherchant à clarifier tous ses comptes avant le jour de sa mort. Pour celui qui est préparé, la mort ne doit pas être crainte. Mais pour ceux qui sont insouciants et ne se préparent pas, la mort survient soudainement, effrayante et les laisse avec du regret. Comme l'enseigne Sun Myung Moon, les âmes du monde spirituel respirent un air d'amour ; donc, à moins de cultiver sur la terre la capacité d’aimer, ils trouveront le monde des esprits suffoquant. Par conséquent, la mesure de notre bonheur futur dans le monde éternel est la capacité à aimer que nous cultivons pendant la vie sur terre.

 

  1. Vivez cette courte vie terrestre à la lumière de l'éternité

 

Ce monde est comme un vestibule avant le monde à venir ; préparez-vous dans le vestibule pour pouvoir entrer dans la salle.

Mishnah, Avot 4.21 (Judaïsme)

 

La jeune fille qui se marie : l'homme supérieur comprend le transitoire à la lumière de l'éternité de la fin.*

 

*De même qu’une future épouse se prépare à un mariage durable, les relations humaines ne réussissent que si elles sont enracinées dans une perspective d’éternité.

I Ching 54 (Confucianisme)

 

Mieux vaut une heure de repentance et de bonnes œuvres en ce monde que toute la vie dans le monde à venir et mieux vaut une heure de calme d'esprit dans le monde à venir que toute la vie de ce monde.

Mishnah, Avot 4.22 (Judaïsme)

 

Une chance rare, à long terme, est la naissance humaine pour un être vivant ; dures sont les conséquences des actions ; Gautama, faites donc attention tout le temps !

Uttaradhyayana Sutra 10.4 (Jaïnisme)

 

Et nous voyons que la mort s'abat sur l'humanité ... néanmoins il y a un espace accordé à l'homme dans lequel il pourrait se repentir ; donc cette vie est devenue un état probatoire ; un temps pour se préparer à rencontrer Dieu ; un temps pour préparer cet état sans fin dont nous avons parlé, qui est après la résurrection des morts.

Livre de Mormon, Alma 12.24 (Saints des Derniers Jours)

 

Si quelqu'un souhaite les choses transitoires de la vie, Nous leur accordons volontiers les choses que Nous voulons, aux personnes que Nous voulons. Mais à la fin, Nous leur aurons fourni l'enfer. Ils y brûlent, disgraciés et rejetés. Mais ceux qui désirent les choses de l'au-delà et qui luttent pour cela avec tous les efforts dus, et ont la foi - ce sont ceux dont l'effort convient à Dieu.

Coran 17.18-19

 

Nous sommes en voyage d’affaire vers la terre : que nous remplissions nos paniers ou non, une fois le temps écoulé, nous rentrons chez nous.

            Chanson Igbo (religions traditionnelles africaines)

 

Comme la feuille morte de l’arbre tombe sur le sol, il en va de même de la vie de l’homme quand il part ; Gautama, faites attention tout le temps !

            Comme la goutte de rosée qui pend au sommet d'un brin d'herbe ne dure que peu de temps, il en va de même de la vie des hommes ; Gautama, faites attention tout le temps !

            Une vie si courte et une existence si précaire, effacez les péchés que vous avez commis. Gautama, faites attention tout le temps !

Uttaradhyayana Sutra 10.1-3 (Jaïnisme)

 

Dans la soirée, n'attendez pas de vivre jusqu'au matin, et le matin, n'attendez pas le soir. Préparez-vous tant que vous êtes en bonne santé pour la maladie et tant que vous êtes en vie pour la mort.

Quarante Hadiths d'An-Nawawi 40 (Islam)

 

O les gens ! Craignez Dieu, et quoi que vous fassiez, faites-le en anticipant la mort. Essayez d'obtenir une bénédiction éternelle en échange de la richesse, du pouvoir et des plaisirs transitoires et périssables de ce monde.

            Préparez-vous à un passage rapide car ici, vous êtes destinés à un court séjour. Soyez toujours prêts pour la mort, car vous vivez sous son ombre. Soyez sages comme des gens qui ont entendu le message de Dieu et en ont tiré un avertissement.

            Attention, ce monde n'est pas fait pour que vous viviez éternellement, vous devrez en changer pour l'au-delà. Gloire à Dieu, Dieu ne vous a pas créés sans but et ne vous a pas laissés sans devoirs, obligations et responsabilités ...

            Vous devez vous rappeler d’obtenir de cette vie les récoltes qui vous seront utiles et vous aideront par la suite.

Nahjul Balagha, Khutba 67 (Islam chiite)

 

Enseignements de Sun Myung Moon

 

Alors que nous vivons notre vie terrestre, nous nous dirigeons en même temps vers le monde éternel. La plupart des gens vivent la vie de la façon suivante : ils naissent, passent de la jeunesse à l’adolescence, atteignent la vingtaine ou la trentaine, atteignent l’âge moyen, puis s’effacent progressivement vers le troisième âge. Ils vivent leur vie comme un soleil couchant.

            D'autre part, nous connaissons l'existence du monde des esprits. Nous savons que cette vie terrestre est courte, alors que le monde après la mort est éternel. Par conséquent, nous vivons notre vie terrestre comme le temps de nous préparer pour le monde éternel.

            Notre vie dans le corps physique est une période de préparation. C'est comme suivre un cours à l'école où les frais de scolarité sont le prix de toute notre vie. Sachant cela, nous ne pouvons que nous efforcer d’assumer notre responsabilité afin d’obtenir un résultat qui représenterait correctement notre vie. (140: 121, 9 février 1986)

 

Qu’est-ce qui est plus important, la chair ou l'esprit ? C'est l'esprit. La chair peut vivre un temps limité à soixante-dix ou quatre-vingts ans, mais l'esprit transcende le temps et l'espace.

            Peu importe la qualité de votre vie, vous mourrez à la fin. La chair est destinée à mourir. Par conséquent, nous ne devrions pas vivre selon les normes de la vie physique. La chair existe pour l'esprit, pas l'esprit pour la chair. Vous ne devriez pas vous accrocher à des choses physiques comme le font généralement les gens du monde séculier. (20: 326, 14 juillet 1968)

 

Dans le monde des esprits, nous respirons l'amour. Ceux qui ne parviennent pas à aimer sur terre vont étouffer dans l'autre monde. La vie terrestre est un terrain d'entraînement où nous nous entraînons à respirer dans l'autre monde. C'est pourquoi nous devrions aimer les autres plus que notre propre conjoint. (121: 294, 29 octobre 1982)

 

Pour naître comme un bébé de bonne humeur et en bonne santé cela requiert des soins dans le ventre de la mère. De même, pour bien naître dans le monde spirituel du « ventre » de la vie terrestre, vous devez grandir et ressembler au cœur et au caractère divins de Dieu. Ce faisant, vous devez travailler dur pour surmonter les obstacles, même si cela signifie risquer votre vie. (14h17, 19 avril 1964)

 

La religion est un moyen d'apprendre les lois du ciel tant que nous vivons sur terre. Elle existe pour nous entraîner sur terre à posséder le caractère grâce auquel nous pouvons nous adapter aux lois de la patrie d'origine lorsque nous y arriverons un jour. (77: 189, 6 avril 1975)

 

Comme il est précieux d'être en vie sur la terre ! Ce n'est qu'un moment, notre seule chance. Comparée à l'éternité, notre vie terrestre n'est qu'un point, si court. Par conséquent, nous devrions nous élever au-dessus de toute pensée limitée à notre vie physique et nous préparer au monde spirituel. (207: 99, 1er novembre 1990)

 

Vous pensez tous : « Je suis jeune. Je vais sûrement vivre encore 40 ou 50 ans. » En avez-vous une garantie de Dieu ? Il serait préférable que vous pensiez mourir prochainement - peut-être dans un délai d'un an - et qu'il ne vous reste que peu de temps pour tout préparer. Vivez avec ce genre de compréhension. Plus vous vous attendrez à mourir vite et mieux ce sera. Vous serez alors occupé à préparer la véritable substance qui vous permettra de construire votre « maison » de vie éternelle.

            A quel point seriez-vous sérieux si vous pensiez réellement qu'il ne vous restait que deux ans à vivre ? Visitez un cimetière ; allez à un enterrement et observez la mort. Il faut faire cela dans une vie de foi. Jésus a dit : « Quiconque veut sauver sa vie la perdra et quiconque qui perdra sa vie pour moi la trouvera. » En vous attendant à mourir sous peu, vous déciderez de mourir pour la Volonté de Dieu et pour le Ciel. Et alors, vous vivrez éternellement. (102: 122, 27 novembre 1978)