On January 13th 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “The Healing Power of the Body” (World Scripture pg. 169).

 

  1. The Healing Power of the Body

 

Great thanks are due to Nature for putting into the life of each being so much healing power.

Johann Wolfgang von Goethe

 

The human body contains blood, phlegm, yellow bile and black bile. These... make up its constitution and cause its pains and health. Health is... that state in which these... substances are in the correct proportion to each other... When one of these is separated from the rest and stands by itself, not only the part from which it has come, but also that where it collects and is present in excess, should become diseased, and because it contains too much of the particular substance, cause pain and disease.

Hippocrates

 

There are many parts, yet one body. The eye cannot say to the hand, “I have no need of you,” nor again the head to the feet, “I have no need of you.” On the contrary, the parts of the body, which seem to be weaker are indispensable, and those parts of the body which we think less honorable we invest with the greater honor, and our unpresentable parts are treated with greater modesty, which our more presentable parts do not require. But God has so composed the body, giving the greater honor to the inferior part, that there may be no discord in the body, but that the members may have the same care for one another. If one member suffers, all suffer together; if one member is honored, all rejoice together.

1 Corinthians 12.20-26

 

In the whole world it is said that some part of the body is afflicted and painful. It is truly a signpost or guidance from God, though you are ignorant of it.

Ofudesaki 2.22 (Tenrikyo)

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

Truly, the human body is a treasure house of truth, a microcosm of the vast universe, and a palace of mysteries. (203:327, June 28, 1990)

 

The human body is like a comprehensive kingdom of heaven, where all the parts interact with one another in harmonious subject-object relationships. Therefore the universe protects the body, and you do not get sick. People do not realize that air pressure of one kilogram per square centimeter is squeezing every cell. Yet everything is in balance.

            When we get sick, it means that something is lacking in a particular part of the body. Some subject and object partners have lost their ideal relationship, and the universe tries to pull these failed ones down. An expelling force pushes them out; this is expressed as sickness. (204:112, July 1, 1990)

 

Why do you get sick?... In order for the body to sustain its life, all its parts engage in good interactions, with each part performing its function well. Then the body functions smoothly, and its life continues. However, what happens if there is a blockage somewhere?

            This universe protects anything whose elements engage in give and take in accord with God’s ideal pattern. However, should an opposing element appear, something becomes lacking, or there is a blockage someplace, those elements no longer move within the realm that the universe is protecting. Hence, there is a reaction to expel the offending elements. This reaction is not a bad thing; it happens for the universe to protect itself. People mainly view sickness as something bad, but it is a natural function to protect the greater organism. So we should change the way we view sickness.

            Therefore, if you have a stomachache, this means that there is a blockage in a circuit of give-and-take action between some subject and object partner. Your body tries to expel it to the same degree as it is blocked. An expelling force is acting on that place, and so it hurts. Once you release the blockage, you will recover. (165:176, May 20, 1987)

 

When you get sick, why do you feel pain? It is because the balance in your body has broken down. Once the balance is out of kilter, a universal force acts to expel. Even if you did not feel pain, since you have a conflict within your system, the universal force would still act to repel, and you could die. The pain warns you of your condition.

            Likewise, the reason you feel a pang of conscience is because of the action of this same universal force. Therefore, you should not do or even think of anything that can cause such a result. (400:113, December 28, 2002)

 

--------------------------------------

 

  1. Le pouvoir de guérison du corps

 

Tous nos remerciements à la Nature pour avoir mis dans la vie de chaque être autant de pouvoir de guérison.

Johann Wolfgang von Goethe

 

Le corps humain contient du sang, du flegme, de la bile jaune et de la bile noire. Ceux-ci ... composent sa constitution et lui causent douleurs ou santé. La santé est… cet état dans lequel ces… substances sont dans la juste proportion les unes avec les autres… Quand l'une d'elles est séparée du reste et se tient seule, tant la partie dont elle est issue, que celle où elle est rassemblée et présente en excès doit tomber malade parce qu'elle contient trop de substance, cause de douleur et de maladie.

Hippocrate

 

Mais, de fait, il y a plusieurs membres, et cependant un seul corps. L'œil ne peut donc dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi », ni la tête à son tour dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous. » Bien plus, les membres du corps qui sont tenus pour plus faibles sont nécessaires ; et ceux que nous tenons pour les moins honorables du corps sont ceux-là mêmes que nous entourons de plus d'honneur, et ce que nous avons d'indécent, on le traite avec le plus de décence ; ce que nous avons de décent n'en a pas besoin. Mais Dieu a disposé le corps de manière à donner davantage d'honneur à ce qui en manque, pour qu'il n'y ait point de division dans le corps, mais qu'au contraire les membres se témoignent une mutuelle sollicitude. Un membre souffre-t-il ? tous les membres souffrent avec lui. Un membre est-il à l'honneur ? tous les membres se réjouissent avec lui.

1 Corinthiens 12.20-26

 

Dans le monde entier, on dit qu'une partie du corps est affligée et en peine. C'est vraiment une indication ou une guidance de Dieu, même si vous l'ignorez.

Ofudesaki 2.22 (Tenrikyo)

 

Enseignements de Sun Myung Moon

 

En vérité, le corps humain est un trésor de vérité, un microcosme du vaste univers et un palais de mystères. (203: 327, 28 juin 1990)

 

Le corps humain est comme un royaume des cieux complet, où toutes les parties interagissent dans des relations sujet-objet harmonieuses. Par conséquent, l'univers protège le corps et vous ne tombez pas malade. Les gens ne se rendent pas compte que la pression atmosphérique d’un kilogramme par centimètre carré comprime chaque cellule. Pourtant, tout est en équilibre.

            Lorsque nous tombons malades, cela signifie que quelque chose manque dans une partie du corps. Certains partenaires sujets et objets ont perdu leur relation idéale et l’univers tente de les réduire. Une force d'expulsion les repousse ; ceci est exprimé comme maladie. (204: 112, 1er juillet 1990)

 

Pourquoi tombez-vous malade ? ... Pour que le corps dure toute la vie, toutes ses parties entretiennent de bonnes interactions, chaque partie remplissant bien sa fonction. Ainsi, le corps fonctionne bien et la vie perdure. Cependant, que se passe-t-il s'il y a un blocage quelque part ?

            Cet univers protège tout si les éléments qui le composent sont en relation de donner et de recevoir en accord avec le modèle idéal de Dieu. Cependant, si un élément opposé apparaît, si quelque chose manque, ou s'il y a un blocage quelque part, ces éléments ne se meuvent plus dans la sphère que l'univers protège. Par conséquent, il y a une réaction pour expulser les éléments incriminés. Cette réaction n'est pas une mauvaise chose. Il arrive que l'univers se protège. Les gens voient principalement la maladie comme quelque chose de grave, mais c'est une fonction naturelle de protéger l’organisme entier. Nous devrions donc changer notre façon de voir la maladie.

            Par conséquent, si vous avez des maux d'estomac, cela signifie qu'il y a un blocage dans un circuit d'action réciproque entre un partenaire sujet et un partenaire objet. Votre corps tente de l'expulser au degré du blocage. Une force d’expulsion agit à cet endroit et cela fait donc mal. Une fois que vous libérez le blocage, vous récupérez. (165: 176, 20 mai 1987)

 

 Quand vous tombez malade, pourquoi avez-vous mal ? C’est parce que l’équilibre de votre corps s'est effondré. Une fois que l’équilibre est perturbé, une force universelle agit pour mettre fin au déséquilibre. Même si vous ne ressentiez pas de douleur, puisque vous avez un conflit au sein de votre système, la force universelle agirait quand même pour le repousser et vous pourriez mourir. La douleur vous avertit de votre état.

            De même, vous ressentez des remords dans votre conscience à cause de l’action de cette même force universelle. Par conséquent, il ne faut pas faire ou même penser à quoi que ce soit qui puisse causer un tel résultat. (400: 113, 28 décembre 2002)

Internationales Jahr der Familie / Année internationale de la Famille

Agenda

December 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com