On January 6th 2019, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “Art and Morality” (World Scripture pg. 167).

 

  1. Art and Morality

 

As for the poets, those who follow them stray into evil. Have you not seen how they stray in every valley, and how they say what they do not? Except for those who believe and do good work, and remember God much.

Qur’an 26.224-227

 

Singing produces hypocrisy in the heart as water produces crops.

Hadith of Baihaqi (Islam)

 

‘A’isha told that when the subject of poetry was mentioned to God’s messenger, he said, “It is speech, and what is good in it is good and what is bad is bad.”

Hadith of Daraquni (Islam)

 

Emotions of any kind are produced by melody and rhythm; therefore by music a man becomes accustomed to feeling the right emotions; music has thus power to form character, and the various kinds of music based on various modes, may be distinguished by their effects on character—one, for example, working in the direction of melancholy, another of effeminacy; one encouraging abandonment, another self-control, another enthusiasm, and so on.

Aristotle (Hellenism)

 

If one should desire to know whether a kingdom is well governed, if its morals are good or bad, the quality of its music will furnish the answer.

            The noble-minded man’s music is mild and delicate, keeps a uniform mood, enlivens and moves. Such a man does not harbor pain or mourn in his heart; violent and daring movements are foreign to him.

Yo Ki, Memorial of Music (Confucianism)

 

The final purpose of art is to intensify, even, if necessary, to exacerbate, the moral consciousness of people.

Norman Mailer

 

Under the effect of music, the five social duties are without admixture, the eyes and the ears are clear, the blood and the vital energies are balanced, habits are reformed, customs are improved, the empire is at complete peace.

Spring and Autumn Annals (Confucianism)

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

Humankind struggles in frustration, longing in the world of the heart, because they have defiled the heart’s law. People strive to fill that longing through hobbies, art, knowledge, and love objects, but they are never fully satisfied. This is the sorrow and tragedy of the human condition since the Human Fall. (6:348, May 24, 1959)

 

After World War II, the trend developed, especially among American women, to worship Lucifer-like men. Who are they? Movie stars, singers and actors... These people are actually last in line to enter heaven, yet women came to worship them.

            I have a vision for the arts far beyond secular art. The secular world’s art is rotten; especially the recording artists and Hollywood set who are immersed in free sex. Many have contracted HIV/AIDS. I am promoting absolute sex, and members of my ballet company should not be involved in immoral love affairs. It is a wedge to protect American people from rotting away because of these artists. (339:152-53, December 10, 2000)

 

In America, you can watch movies on television 24 hours a day. You can watch any kind of movie: war movies, movies about love, even pornographic movies. Young people are readily attracted to them and influenced. Since they do not have a clear viewpoint of life or thought, they copy what they see in these movies.

            Youth today live in a permissive environment and have abandoned traditional values that might restrain them from seeking out the stimulating things that they see in the movies. Since their parents do not pay them much attention, family ties are not strong enough to sway them. Teachers and public officials avoid giving them proper education on these matters. Therefore, there is nothing to stop young people from trying free sex, drugs, violence—copying everything they see in the movies. If this continues, the family will disappear and the world will soon be doomed...

            Therefore, we should quickly establish the standard of a new tradition for the building of a new culture. It is a most urgent matter for unifying the world. (241:197-98, December 26, 1992)

 

God’s heart of true love—to give and give more, and forget and forget again, to give unconditionally and live for the sake of others—is the foundation of the world of heart. God’s ideal out of which He created the world began from His heart. The arts, which spring from this Origin, should resemble this heart. Hence, in the world of art, there can be no barriers. Art cannot be used as propaganda or the instrument of a particular ideology. Harmony and unity are its basic principles. Divisions and conflicts are the fruits of fallen nature. Accordingly, in the world of art, East and West should understand and accept each other, through art whose character is universal and inclusive. (316:70-71, February 9, 2000)

 

--------------------------------------

 

  1. Art et Moralité

 

Quant aux poètes, ceux qui les suivent s’égarent dans le mal. N'avez-vous pas vu comment ils s'égarent dans toutes les vallées et comment ils prétendent ce qu'ils ne font pas? À l'exception de ceux qui croient et font de bonnes œuvres et se souviennent beaucoup de Dieu.

Coran 26.224-227

 

Le chant produit de l'hypocrisie dans le cœur, tandis que l'eau produit des récoltes.

Hadiths de Baihaqi (Islam)

 

‘A’isha a dit que lorsque le sujet de la poésie a été mentionné au messager de Dieu, il a déclaré : « C’est la parole, et ce qui est bon est bon et ce qui est mauvais est mauvais. »

Hadiths de Daraquni (Islam)

 

Les émotions de toutes sortes sont produites par la mélodie et le rythme ; donc, par la musique, un homme s'habitue à ressentir les bonnes émotions ; la musique a ainsi le pouvoir de former le caractère, et les divers types de musique basés sur divers modes peuvent être distingués par leurs effets sur le caractère - l'un, par exemple, va dans le sens de la mélancolie, l'autre celui d’efféminer; un autre encore de renforcer l’abandon, ou le contrôle de soi, ou l’enthousiasme, et ainsi de suite.

Aristote (Hellénisme)

 

Si l'on veut savoir si un royaume est bien gouverné, si sa moralité est bonne ou mauvaise, la qualité de sa musique fournira la réponse.

            La musique d’un homme noble est douce et délicate, garde une humeur uniforme, anime et émeut. Un tel homme ne porte pas la douleur ou le deuil dans son cœur ; les mouvements violents et hardis lui sont étrangers.

Yo Ki, mémorial de la musique (Confucianisme)

 

Le but final de l’art est d’intensifier, voire, si nécessaire, d’exacerber, la conscience morale des gens.

Norman Mailer

 

Sous l'effet de la musique, les cinq devoirs sociaux sont sans chaos, les yeux et les oreilles sont clairs, le sang et les énergies vitales sont équilibrés, les habitudes sont corrigées, les coutumes sont améliorées, l'empire est entièrement en paix.

Annales de printemps et d'automne (Confucianisme)

  

Enseignements de Sun Myung Moon

 

L’humanité lutte dans la frustration, aspire au monde du cœur, parce qu’elle a souillé la loi du cœur. Les gens s'efforcent de combler ce désir ardent par le biais de passe-temps, d'art, de connaissances et d'objets d'amour, mais ils ne sont jamais pleinement satisfaits. C'est la douleur et la tragédie de la condition humaine depuis la chute de l'homme. (6: 348, 24 mai 1959)

 

Après la Seconde Guerre mondiale, la tendance à adorer les hommes semblables à Lucifer s'est développée, en particulier chez les femmes américaines. Qui sont-ils ? Stars de cinéma, chanteurs et acteurs ... Ces gens sont les derniers à entrer dans le ciel, mais les femmes en sont venues à les vénérer.

            J'ai une vision des arts bien au-delà de l'art profane. L’art du monde laïc est pourri ; en particulier les artistes de la scène et Hollywood versés dans le sexe libre. Beaucoup ont contracté le VIH / SIDA. Je fais la promotion du sexe absolu et les membres de ma compagnie de ballet ne devraient pas être impliqués dans des histoires d'amour immorales. C'est un coin pour protéger les Américains de la pourriture à cause de ces artistes. (339: 152-53, 10 décembre 2000)

 

En Amérique, vous pouvez regarder des films à la télévision 24 heures sur 24. Vous pouvez regarder n'importe quel type de film : films de guerre, films sur l'amour, même des films pornographiques. Les jeunes sont facilement attirés par eux et influencés. N'ayant pas de vision claire de la vie ou de la pensée, ils copient ce qu'ils voient dans ces films.

            Les jeunes d'aujourd'hui vivent dans un environnement permissif et ont abandonné les valeurs traditionnelles qui pourraient les empêcher de rechercher les éléments stimulants qu'ils voient dans les films. Comme leurs parents ne leur accordent pas beaucoup d'attention, les liens familiaux ne sont pas assez forts pour les influencer. Les enseignants et les fonctionnaires évitent de leur donner une éducation appropriée sur ces questions. Par conséquent, rien n'empêche les jeunes d'essayer le sexe gratuit, la drogue, la violence - de copier tout ce qu'ils voient dans les films. Si cela continue, la famille disparaîtra et le monde sera bientôt condamné ...

            Par conséquent, nous devrions rapidement établir le standard d’une nouvelle tradition pour instaurer une nouvelle culture. C’est une question urgente pour l’unification du monde. (241: 197-98, 26 décembre 1992)

 

Le cœur de l’amour vrai de Dieu - donner et donner davantage, et encore et encore, donner sans réserve et vivre pour autrui - est le fondement du monde du cœur. L’idéal de Dieu à partir duquel il a créé le monde commence de son cœur. Les arts, qui proviennent de cette origine, devraient ressembler à ce cœur. Par conséquent, dans le monde de l'art, il ne peut y avoir aucune barrière. L'art ne peut être utilisé comme propagande ou comme instrument d'une idéologie particulière. L'harmonie et l'unité sont ses principes de base. Les divisions et les conflits sont les fruits de la nature déchue. En conséquence, dans le monde de l’art, l’Est et l’Ouest doivent se comprendre et s’accepter mutuellement, à travers un art au caractère universel et inclusif. (316: 70-71, 9 février 2000)