On November 18th 2018, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “The Beauty of Nature” (World Scripture pg. 159).

 

Beauty

 

Beauty abounds in nature: the majestic mountains, the delicate hues of a flower, the brilliant colors of a sunset, the sparkle of dew on the morning grass. There is harmony of shape and color, light and shadow, sound and silence.

            Harmony is an aspect of beauty. Harmony is inherent in the very structure of the universe. The ancients found mathematics to be the basis of music, and today scientists are learning more about the “music of the spheres” in the motions of the stars and the properties of the atom. Singing birds and chirping insects sound nature’s music as they seek for love. They are expressing its inherent harmony; human music cannot compare with it. The dissonance of our fallen condition condemns us to strike discordant notes. Were that human beings as harmonious as nature!

            Human beings, God’s supreme creations, should manifest supreme beauty. People sing, dance, and create beautiful art, but more than that, we find beauty in one another, in expressions of love. There is inner beauty in a loving couple, a filial child caring for aged parents, and a loyal citizen making sacrificial efforts for the welfare of his or her nation. The beauty that people manifest in these ways also glorifies God, who delights to see beauty abounding in his works. This inner beauty becomes apparent in the spirit world—where beauty abounds for those who are worthy.

 

  1. The Beauty of Nature

 

Nature is the art of God.

Dante Alighieri

 

Consider the lilies of the field, how they grow; they neither toil nor spin; yet I tell you, even Solomon in all his glory was not arrayed like one of these.

Matthew 6.28-29

 

God is beautiful and loves beauty

Hadith of Muslim (Islam)

 

It is God who has made for you the earth as a resting place, and the sky as a canopy, and has given you shape—and made your shapes beautiful—and has provided for you sustenance of things pure and good; such is God, your Lord. So glory to God, the Lord of the Worlds!

Qur’an 40.64

 

Known by the name of Protectress is the Goddess girt by Eternal Law; by her beauty are these trees green and have put on their green garlands.

Atharva Veda 10.8.31 (Hinduism)

 

The One who, Himself without color, by the manifold application of His power Distributes many colors in His hidden purpose, And into whom, its end and its beginning, the whole world dissolves— He is God!

Svestasvatara Upanishad 4.1 (Hinduism)

 

Beauty is before me.

Beauty is behind me.

Beauty is below me.

Beauty is above me.

I walk in beauty.

Navajo Song (Native American Religions)

 

God created the seven heavens in harmony.

Qur’an 71.15

 

In the cosmic Void is He absorbed,

Where plays the unstruck mystic music—

Beyond expression is this miraculous wonder.

Adi Granth, Gauri Sukhmani 23.1, M.5, p. 293 (Sikhism)

 

The origin of music lies far back in time. It arises out of two poles: the two poles give rise to the powers of darkness and light. The powers of darkness and light undergo change; the one ascends into the heights, the other sinks into the depths; heaving and surging they combine to form bodies. If they are divided they unite themselves again; if they are united they divide themselves again. That is the eternal way of heaven. Heaven and earth are engaged in a circle. Every ending is followed by a new beginning; every extreme is followed by a return. Everything is coordinated with everything else. Sun, moon, stars move in part quickly, in part slowly. Sun and moon do not agree in the time, which they need to complete their path. The four seasons succeed each other, bringing heat and cold, shortness and length, softness and hardness. That from which all beings arise and in which they have their origin is the Great One; that whereby they form and perfect themselves is the duality of darkness and light... Sound arises out of harmony. Harmony arises out of relatedness. Harmony and relatedness are the roots from which music, established by the ancient kings, arose.

Book of Ritual 19 (Confucianism)

 

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

No matter how precious a work of art in a museum may be, can it be equal to a living work of art? This world is God’s work of art; it is like a museum containing all God’s beloved creations. (175:187, April 16, 1988)

 

Listen to the sound of the cicada. When it sings, all other creatures sing along with it. No orchestra on earth can compare to the orchestra of nature. (285:243, June 5, 1997)

 

Beholding all things of the natural world, nature’s beauty and harmony through the changing seasons, we should appreciate their profundity. A bird in flight, a butterfly or bee, the flowing streams and the towering mountains—know that each is God’s creation and a manifestation of God’s inner heart. (5:343, March 3, 1959)

 

If you ever feel as if you are dying of loneliness, go out into a garden and find a flower. Smell its fragrance and talk with it, “What a beautiful fragrance! Where are you from?” It might respond, “I come from my grandma and grandpa.” This means its ultimate origin was from God.

            God created this world as a beautiful garden for us; it is a museum of living things, given for our enjoyment. Picasso’s paintings may be beautiful, but he could not create even a patch of grass. Have you ever considered that you are looking at God’s museum?

            Have you ever been astonished at the beauty of a pussy willow? It blooms on a cold spring day by the ice-melting stream. How marvelous! Have you wondered for whom is it blooming? Imagine: when your beloved child is thirsty, he breaks the ice with his fist and drinks the water. Afterwards he sees that pussy willow in bloom, a symbol of spring, and sings its praises. It is wonderful! Seeing it enriches our life.

            Our living environment is a museum of love. Talk with its exhibits and make them your friends. Once you understand that you were born on earth to build relationships with this world of love, how can you be lonely? (112:220, April 12, 1981)

 

God of creation! Thy beauty is manifested in all the created beings: Everywhere Thy hands have touched teems with mysterious and radiant beauty. Let us fathom the distressed heart of the Father who, even today, ceaselessly tries to find beauty in us, who were created for this purpose. Allow us, we pray, to return beauty to Thee, for Thy love. (1:102, June 10, 1956)

 

--------------------------------

 

Beauté

 

La beauté abonde en nature : les montagnes majestueuses, les teintes délicates d'une fleur, les couleurs brillantes d'un coucher de soleil, l'éclat de rosée sur l'herbe du matin. Il y a une harmonie de forme et de couleur, de lumière et d'ombre, de son et de silence.

            L'harmonie est un aspect de la beauté. L'harmonie est inhérente à la structure même de l'univers. Les anciens trouvaient que les mathématiques constituaient la base de la musique, et les scientifiques en apprennent aujourd'hui davantage sur la « musique des sphères » dans les mouvements des étoiles et les propriétés de l'atome. Le chant des oiseaux et le chant des insectes font résonner la musique de la nature en quête d’amour. Ils expriment son harmonie inhérente ; la musique humaine ne peut pas s’y comparer. La dissonance de notre condition déchue nous condamne à jouer des notes discordantes. Si ces êtres humains étaient aussi harmonieux que la nature !

            Les êtres humains, les créations suprêmes de Dieu, devraient manifester la beauté suprême. Les gens chantent, dansent et créent de beaux-arts, mais plus que cela, nous trouvons la beauté les uns dans les autres, dans des expressions d'amour. On trouve une beauté intérieure dans un couple qui s’aime, chez un enfant filial qui prend soin de parents âgés et chez un citoyen loyal qui se sacrifie pour le bien-être de sa nation. La beauté que les gens manifestent de cette manière glorifie également Dieu, qui se réjouit de voir la beauté abondante dans ses œuvres. Cette beauté intérieure devient apparente dans le monde spirituel, où la beauté abonde pour ceux qui en sont dignes.

 

  1. La beauté de la nature

 

La nature est l'art de Dieu.

Dante Alighieri

 

Considérez les lis des champs et comment ils poussent ; ils ne travaillent ni ne filent ; pourtant, je vous le dis, même Salomon dans toute sa gloire n'était pas vêtu comme l'un d'entre eux.

Matthieu 6.28-29

 

Dieu est beau et aime la beauté

Hadith de musulman (Islam)

 

C'est Dieu qui a créé pour vous la terre comme lieu de repos et le ciel comme une voûte, et vous a donné une forme – il a rendu belles vos formes - et vous a fourni une nourriture saine et bonne ; tel est Dieu, ton Seigneur. Alors gloire à Dieu, le Seigneur des mondes !

Coran 40.64

 

Connue sous le nom de Protectressis, c’est la déesse girt par la loi éternelle ; par sa beauté, ces arbres sont verts et ont mis leurs guirlandes vertes.

Atharva Veda 10.8.31 (Hindouisme)

 

Celui qui, lui-même sans couleur, par l'application multiple de son pouvoir, répartit de nombreuses couleurs dans son dessein caché, et en qui, dans sa fin et son début, le monde entier se dissout, il est Dieu !

Svestasvatara Upanishad 4.1 (Hindouisme)

 

La beauté est devant moi.

La beauté est derrière moi.

La beauté est en dessous de moi.

La beauté est au-dessus de moi.

Je marche en beauté.

Chant Navajo (Religions amérindiennes)

 

 

Dieu a créé les sept cieux en harmonie.

Coran 71.15

 

Dans le vide cosmique, Il est absorbé, là où joue la musique mystique non frappée - Au-delà de l'expression, se trouve cette merveille miraculeuse.

Adi Granth, Gauri Sukhmani 23.1, M.5, p. 293 (Sikhisme)

 

L'origine de la musique remonte loin dans le temps. Elle naît de deux pôles : les deux pôles donnent naissance aux pouvoirs des ténèbres et de la lumière. Les puissances des ténèbres et de la lumière subissent des changements ; l'un monte dans les hauteurs, l'autre s'enfonce dans les profondeurs ; en se soulevant et en montant, ils se combinent pour former des corps. S'ils sont divisés, ils s'unissent à nouveau. S'ils sont unis, ils se divisent à nouveau. C'est la voie éternelle du ciel. Le ciel et la terre sont engagés dans un cercle. Chaque fin est suivie d'un nouveau commencement ; chaque extrême est suivie d'un retour. Tout est coordonné avec tout le reste. Le soleil, la lune et les étoiles bougent en partie rapidement, en partie lentement. Le soleil et la lune ne se mettent pas d’accord sur le moment où ils achèveront leur chemin. Les quatre saisons se succèdent, apportant chaleur et froid, brièveté et longueur, douceur et dureté. Tous les êtres proviennent et ont leur origine dans le Grand ; ce par quoi ils se forment et se perfectionnent est la dualité de l'obscurité et de la lumière ... Le son provient de l'harmonie. L'harmonie découle de la corrélation. L'harmonie et la corrélation sont les racines d’où est sortie la musique, établie par les anciens rois.

Livre du Rituel 19 (Confucianisme)

 

Enseignements de Sun Myung Moon

 

Peu importe la valeur d’une œuvre d’art dans un musée, peut-elle être équivalente à une œuvre d’art vivante ? Ce monde est l’œuvre de Dieu ; c’est comme un musée contenant toutes les créations bien-aimées de Dieu. (175: 187, 16 avril 1988)

 

Écoutez le son de la cigale. Quand elle chante, toutes les autres créatures chantent avec. Aucun orchestre sur terre ne peut se comparer à l'orchestre de la nature. (285: 243, 5 juin 1997)

 

En observant tout ce qui se passe dans le monde naturel, la beauté et l’harmonie de la nature au fil des saisons, nous devrions en apprécier la profondeur. Un oiseau en vol, un papillon ou une abeille, les ruisseaux et les hautes montagnes savent que chacun est la création de Dieu et une manifestation de son cœur intérieur. (5: 343, 3 mars 1959)

 

Si jamais vous vous sentez comme si vous mouriez de solitude, allez dans un jardin et trouvez une fleur. Sentez son parfum et parlez-lui : « Quel beau parfum ! D'où venez-vous ? » Elle pourrait répondre : « Je viens de ma grand-mère et de mon grand-père ». Cela signifie que son origine ultime vient de Dieu.

            Dieu a créé ce monde comme un beau jardin pour nous ; c'est un musée d’êtres vivants, donné pour notre plus grand plaisir. Les peintures de Picasso sont peut-être belles, mais il ne pouvait même pas créer un coin d’herbe. Avez-vous déjà envisagé de regarder le musée de Dieu ?

            Avez-vous déjà été surpris par la beauté d'un saule ? Il fleurit un jour de printemps froid près du ruisseau qui fait fondre la glace. Comme c'est merveilleux ! Vous êtes-vous demandé pour qui il fleurit ? Imaginez : quand votre enfant bien-aimé a soif, il casse la glace avec son poing et boit de l'eau. Ensuite, il voit ce saule en fleurs, symbole du printemps, et en chante les louanges. C'est merveilleux ! Le voir enrichit notre vie.

            Notre cadre de vie est un musée de l'amour. Parlez avec ses expositions et faites-en vos amis. Une fois que vous comprendrez que vous êtes né sur terre pour construire des relations avec ce monde d'amour, comment pourrez-vous vous sentir seul ? (112: 220, 12 avril 1981)

 

Dieu de la création ! Ta beauté se manifeste dans tous les êtres créés : Tout ce sur quoi Tes mains se sont posées regorge d'une beauté mystérieuse et rayonnante. Laisse-nous comprendre le cœur en détresse du Père qui, même aujourd'hui, essaie sans cesse de trouver la beauté en nous, qui avons été créés dans ce but. Permets-nous, nous t’en prions, de te rendre la beauté en échange de ton amour. (1: 102, 10 juin 1956)

 

Agenda

September 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com