On September 23th 2018, the InterPlus Sharing held in Biel/Bienne talked about the topic “The Lord of Creation, Human Beings Are Superior to All Other Creatures” (World Scripture pg. 148).

 

  1. Human Beings Are Superior to All Other Creatures

 

Verily We have honored the children of Adam. We carry them on the land and the sea, and have made provision of good things for them, and have preferred them above many of those We created with a marked preferment.

Qur’an 17.20

 

What a piece of work is a man! How noble in reason! How infinite in faculties! In form and moving how express and admirable! In action how like an angel! In apprehension how like a god! The beauty of the world, the paragon of animals.

William Shakespeare, Hamlet, Act II. Scene ii

 

Having created the world and all that lives and moves therein, He, through the direct operation of His unconstrained and sovereign Will, chose to confer upon man the unique distinction and capacity to know Him and to love Him... Upon the inmost reality of each and every created thing He has shed the light of one of His names, and made it a recipient of the glory of one of His attributes. Upon the reality of man, however, He has focused the radiance of all of His names and attributes, and made it a mirror of His own Self. Alone of all created things man has been singled out for so great a favor, so enduring a bounty.

Gleanings from the Writings of Baha’u’llah 27 (Baha’i Faith)

 

Man, as the manifestation of God, is the leader of all things, and no creature is more honorable than man. All things upon the earth, following their own individual names, fashioning their true way, will know that Thou hast brought them to sight for man’s sake. All things whatsoever, forgetting not their source, deviating not from their determined pattern, are made to work as well as to understand their part; humbling themselves and honoring man, without anger, without haste, without anxiety, without grief, neither linked nor parted, they are made to work out their true personality.

The Ritual Prayer (Perfect Liberty Kyodan)

 

The human body is a revelation of the goodness of God and the providence of the body’s Creator. It is a body obviously meant to minister to a rational soul, as you can see from the arrangement of the human organs of sense and of man’s other members. This is obvious, too, in man’s specific appearance, form, and stature. The bodies of irrational animals are bent toward the ground, whereas man was made to walk erect with his eyes on heaven, as though to remind him to keep his thoughts on things above.

Saint Augustine, City of God 22.24 (Christianity)

 

Man was equipped with [three] souls... By virtue of the animal soul he shares with the animals; his physical soul links him with the plants; his human soul is a bond between him and the angels...

            The function of the human, rational soul is the noblest function of all, for it is itself the noblest of spirits. Its function consists of reflecting upon things of art and meditating upon the things of beauty: its gaze being turned towards the higher world, its loves not this lower abode and meaner station. Belonging as it does to the higher side of life and to primal substances, it is not its business to eat and drink, neither does it require luxury and coition; rather its function is to wait for the revelation of truths.

Avicenna (Ibn Sina), Katib al-Najat (Islam)

 

We did indeed offer the Trust to the heavens and the earth and the mountains; but they refused to undertake it, being afraid of it. But man undertook it; he was indeed unjust and foolish.11

Qur’an 33.72

 

Teachings of Sun Myung Moon

 

What is the difference between humans and animals? Human beings are special because they possess a spirit, not because of any feature of their physical bodies. As spiritual beings, humans are distinct from all creatures that are merely physical beings. It is the spirit that endows humans with great value; the physical body is of little value in comparison.

            Compare a man with an ape. An ape eats, sleeps, and brings forth its young; when it grunts it is mainly for food. Does an ape cry out yearning for its parents? Does an ape sacrifice its life for its siblings or parents? How about a man? Does a man sacrifice his life for others, or not? He does! Men and apes are different in kind.

Do apes gather to recount stories about their ancestors’ brave deeds? Do they gather to worship God? Do they ponder about the spirit world? Do they dream about a peaceful world, an ideal world flourishing with love? Apes and human beings are qualitatively different.

From of old, human beings have aspired for something greater. From the very beginning, human beings have worshipped God. There is not a tribe of man that has not done so. Thinking on God, humans have pursued a better life and a better world. No ape can think such things. It is utterly impossible even after passing through a million evolutionary stages. (39:333, January 16, 1971)

 

Is it not true that God created human beings as the lords of creation? Didn’t He give us the central position representing all things in heaven and earth? As the central beings in the universe, we humans have the right to exercise sovereignty over all its creatures. Know that such a right does not pertain in the anthropoid apes’ world, or in the world of lions, tigers and such.

Then I ask the question: Do people in today’s world live like human beings or more like animals? (117:35, January 31, 1982)

 

Who is a person of character? Someone who only lives to eat? Or someone with artistic or poetic talents who appreciates fully the beauty of the world, who whispers to the mountains and fields and sings to the flowing water? (85:143, March 3, 1976)

 

What does it mean that human beings are the lords of creation? Surely, God is the Lord of creation. You understand that God endowed each human being with a spirit. As the human spirit is the chief among all spirits, humans can have a direct connection to God. That is why a human being can be the lord of creation.

Nevertheless, a human being cannot be the lord of creation by himself. He is merely a created being. How can a created being be the lord of creation? Created beings are resultant beings. Apart from a relationship with the Causal Being, they cannot correspond with the Cause, nor can they possess the Cause. Rather, the Cause should possess the result. Surely humans are resultant beings. Nevertheless, we are called lords of creation and the center of all spirits. This indicates that human beings are supposed to be in relationship with God and become one with Him. (32:137, July 5, 1977)

 

To fulfill the ideal of love, God made all creatures and placed human beings at the center of the universe. We are called the lords of creation because we have the privilege of receiving God's love first. Then, as representatives of the God of love, we are in the central position, acting for the sake of the entire created world. We cannot be the lords of creation without first becoming God’s counterparts and participating in the realm of God's love. Our special value derives from having the privilege of love... Without love, everything will pass away. (132:246, June 20, 1984)

 

Among animals and plants, sex is only for the purpose of reproduction. Human beings are the exception; within the conjugal relationship they can enjoy sexual love freely. This is a privilege of human beings as the lords of creation. God blessed His children to enjoy love infinitely. Yet, this God-given freedom is accompanied by responsibility. What if every person insisted on freely making love with whomever they wanted? The world would descend into chaos. It is possible for human beings to attain perfection and realize supreme love only when they take responsibility for their love. (282:213, March 13, 1997)

 

--------------------------------------------------------------------------------------

  1. Les êtres humains sont supérieurs à toutes les autres créatures

 

En vérité, nous honorons les enfants d'Adam. Nous les portons sur la terre et sur la mer, et nous leur avons apporté des biens et nous les avons préférés à ceux que nous avons créés avec un avantage marqué.

Coran 17.20

 

Quelle œuvre que l’homme ! Quelle noblesse dans la raison ! Quelle faculté infinie ! Expressif et admirable dans la forme et le mouvement ! Tel un ange en action ! En appréhension tel dieu ! La beauté du monde, le modèle des animaux.

William Shakespeare, Hamlet, Acte II. Scène ii

 

Ayant créé le monde et tout ce qui y vit et y évolue, il a, par l’œuvre directe de sa volonté souveraine et sans contrainte, conféré à l’homme la distinction et la capacité uniques de Le connaître et de L’aimer ... chaque chose créée, il a versé la lumière d'un de ses noms, et en a fait un récipiendaire de la gloire d'un de ses attributs. Quant à l'homme, cependant, il a concentré le rayonnement de tous ses noms et attributs et en a fait un miroir de son propre Soi. Seul parmi toute chose créée, l’homme a été choisi pour une si grande faveur, une abondance si durable.

Glanings des écrits de Baha'u’llah 27 (Baha’i Faith)

 

L'homme, en tant que manifestation de Dieu, est le chef de toutes choses, et aucune créature n'est plus honorable que l'homme. Toutes choses sur la terre, suivant leurs noms individuels, façonnant leur véritable chemin, sauront que tu les as amenées à la vue pour l'amour de l'homme. Toutes les choses, en n’oubliant pas leur source et ne s'écartant pas de leur modèle déterminé, sont faites pour fonctionner aussi bien que pour comprendre leur rôle; s'humilier et honorer l'homme, sans colère, sans hâte, sans anxiété, sans chagrin, sans être liées ni séparées, elles sont amenées à élaborer leur vraie personnalité.

La prière rituelle (Liberté parfaite Kyodan)

 

Le corps humain est une révélation de la bonté de Dieu et de la providence du Créateur du corps.

            C’est un corps évidemment destiné à servir une âme rationnelle, comme vous pouvez le voir dans l’arrangement des organes humains des sens et des autres membres de l’homme. Cela est évident aussi dans l’apparence, la forme et la stature spécifiques de l’homme. Les corps des animaux irrationnels sont courbés vers le sol, alors que l'homme a été amené à marcher droit avec les yeux vers le ciel, comme pour lui rappeler de garder ses pensées sur les choses ci-dessus.

Saint Augustin, Cité de Dieu 22.24 (Christianisme)

 

L'homme était équipé de [trois] âmes ... En raison de l'âme animale qu'il partage avec les animaux ; son âme physique le relie aux plantes ; son âme humaine est un lien entre lui et les anges ...

            La fonction de l'âme humaine et rationnelle est la fonction la plus noble de toutes, car elle est elle-même la plus noble des esprits. Sa fonction consiste à réfléchir sur les choses de l'art et à méditer sur les choses de la beauté : son regard étant tourné vers le monde supérieur, ses amours ne sont pas cette demeure inférieure et cette station abjecte. Appartenant à la partie transcendante de la vie et aux substances primaires, ce n'est pas son affaire de manger et de boire, ni d’avoir luxure ou coït ; sa fonction est plutôt d'attendre la révélation des vérités.

Avicenne (Ibn Sina), Katib al-Najat (Islam)

 

Nous avons en effet offert la confiance aux cieux et à la terre et aux montagnes ; mais ils ont refusé de la porter par peur. Mais l'homme l'a reçue ; il était en effet injuste et insensé.

Coran 33.72

 

Enseignements de Sun Myung Moon

 

Quelle est la différence entre les humains et les animaux ? Les êtres humains sont spéciaux parce qu'ils possèdent un esprit, et non pas à cause d'une caractéristique de leur corps physique. En tant qu'êtres spirituels, les êtres humains sont distincts de toutes les créatures qui ne sont que des êtres physiques. C'est l'esprit qui donne aux humains une grande valeur ; le corps physique a peu de valeur en comparaison.

            Comparez un homme avec un singe. Un singe mange, dort et fait sortir ses petits ; quand il grogne, c'est principalement pour se nourrir. Un singe a-t-il envie de ses parents ? Un singe sacrifie-t-il sa vie pour ses frères et sœurs ou ses parents ? Qu'en est-il d'un homme ? Est-ce qu'un homme sacrifie sa vie pour les autres ou pas ? Il le fait ! Les hommes et les singes sont différents en nature.

            Les singes se rassemblent-ils pour raconter des histoires sur les actes courageux de leurs ancêtres ? Se rassemblent-ils pour adorer Dieu ? Est-ce qu'ils méditent sur le monde des esprits ? Rêvent-ils d'un monde en paix, d'un monde idéal resplendissant d'amour ? Les singes et les êtres humains sont qualitativement différents.

            Depuis toujours, les êtres humains aspirent à quelque chose de plus grand. Dès le début, les êtres humains ont adoré Dieu. Il n'y a pas une tribu de l'homme qui ne l'ait pas fait. En pensant à Dieu, les humains ont poursuivi une vie meilleure et un monde meilleur. Aucun singe ne peut penser de telles choses. C'est tout à fait impossible même après avoir traversé un million de stades d'évolution. (39: 333, 16 janvier 1971)

 

N'est-il pas vrai que Dieu a créé des êtres humains en tant que seigneurs de la création ? Ne nous a-t-il pas donné la position centrale représentant toutes les choses dans le ciel et la terre ? En tant qu'êtres centraux dans l'univers, nous, les humains, avons le droit d'exercer la souveraineté sur toutes ses créatures. Sachez qu’un tel droit ne concerne pas le monde des anthropoïdes, ni celui des lions, des tigres, etc.

            Puis-je poser la question : les gens dans le monde d’aujourd’hui vivent-ils plus comme des êtres humains ou plus comme des animaux ? (117: 35, 31 janvier 1982)

 

Qui est une personne de caractère ? Quelqu'un qui ne vit que pour manger ? Ou quelqu'un avec des talents artistiques ou poétiques qui apprécie pleinement la beauté du monde, qui chuchote dans les montagnes et les champs et chante à l’eau qui coule ? (85: 143, 3 mars 1976)

 

Qu'est-ce que cela signifie que les êtres humains sont les seigneurs de la création ? Assurément, Dieu est le Seigneur de la création. Vous comprenez que Dieu a doté chaque être humain d'un esprit. Comme l'esprit humain est le principal parmi tous les esprits, les humains peuvent avoir un lien direct avec Dieu. C'est pourquoi un être humain peut être le seigneur de la création.

            Néanmoins, un être humain ne peut pas être le maître de la création par lui-même. Il est simplement un être créé. Comment un être créé peut-il être le seigneur de la création ? Les êtres créés sont des êtres résultants. En dehors de la relation avec l'Être causal, ils ne peuvent pas correspondre à la cause et ne peuvent pas non plus posséder la cause. La cause devrait plutôt avoir le résultat. Les humains sont sûrement des êtres résultants. Néanmoins, nous sommes appelés seigneurs de la création et centre de tous les esprits. Cela indique que les êtres humains sont supposés être en relation avec Dieu et devenir un avec lui. (32: 137, 5 juillet 1977)

 

Pour réaliser l'idéal de l'amour, Dieu a créé toutes les créatures et tous les êtres humains au centre de l'univers. Nous sommes appelés les seigneurs de la création parce que nous avons le privilège de recevoir d'abord l'amour de Dieu. Ensuite, en tant que représentants du Dieu d'amour, nous sommes dans la position centrale, agissant pour le bien de tout le monde créé. Nous ne pouvons pas être les seigneurs de la création sans devenir d'abord des homologues de Dieu et participer au royaume de l'amour de Dieu. Notre valeur particulière découle du privilège de l'amour ... Sans amour, tout disparaîtra. (132: 246, 20 juin 1984)

 

Parmi les animaux et les plantes, le sexe sert uniquement à la reproduction. Les êtres humains sont l'exception Dans la relation conjugale, ils peuvent jouir librement de l'amour sexuel. C'est un privilège des êtres humains en tant que seigneurs de la création. Dieu a béni ses enfants de jouir de l'amour infiniment. Cependant, cette liberté donnée par Dieu est accompagnée de responsabilité. Et si chaque personne insistait pour faire l'amour librement avec qui elle voulait? Le monde tomberait dans le chaos. Il est possible que les êtres humains atteignent la perfection et réalisent l'amour suprême seulement quand ils porteront la responsabilité de leur amour. (282: 213, 13 mars 1997)

 

Internationales Jahr der Familie / Année internationale de la Famille

Agenda

December 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com