José Elonga Bosekota

Excellences, Mesdames, Messieurs les ambassadeurs, distingués invités, chers participantes et participants. J'ai l'honneur et le plaisir de prendre la parole devant vous, au nom de la fondation José Elonga.

La fondation José Elonga pour le développement et la jeunesse congolaise est une structure née par soucis de soulager un tant soit peu les souffrances des populations de la République Démocratique du Congo. Ses objectifs sont les suivants :

En effet la paix tant souhaitée aujourd’hui par tous ceux qui se soucient de ce pays, ne sera possible et ne pourra se réaliser que si la jeunesse est soignée, choyée et que le développement prenne toute son envergure.

Le meilleur investissement, c’est de croire en l’Homme pour qu’il y ait un lendemain meilleur il faut un bon encadrement de la jeunesse.

Les jeunes d’aujourd’hui sont les parents de demain. Par-là, il faut comprendre que si la jeunesse d’aujourd’hui est mal encadrée, les parents de demain seront incompétents et le Congo restera KO pour longtemps.

Je parle au nom de la fondation pour la jeunesse et le développement.

Ces deux points clés : Jeunesse et développement, constituent les deux piliers de notre participation au processus de la reconstruction nationale.

Pourquoi la jeunesse ?

Sur 70 millions de congolais ¾ ont moins de 35 ans et constituent la plus grosse richesse en termes de ressources humaines sur laquelle notre cher et beau pays peut compter pour se relever.

Mais n’oublions pas que des années de guerre ont tuées, handicapées et traumatisées cette jeunesse.

Nous estimons que la meilleure façon de faire le deuil de ceux qui sont morts est de réhabiliter les survivants dans leur handicap respectif et dans leurs traumatismes.

Ces handicaps se composent de plusieurs volets :

C’est cette crainte de l’autre qui plonge ses racines dans les événements tragiques de viols crapuleux, d’assassinats gratuits, de vols insouciants et de génocides déshumanisés.

C’est pourquoi notre action vise à créer une synergie avec d’autres organisations aux mêmes motivations et ambitions pour soigner la jeunesse, pour former la jeunesse, pour encadrer la jeunesse en la démilitarisant et en lui montrant le chemin de l’école et de l’emploi.

Et c’est ici que le mot développement trouve tout son sens !

Pouvons-nous nous développer avec une jeunesse analphabète ?

NON, NON et NON

Pouvons-nous nous développer avec une jeunesse désœuvrée ?

Là encore trois fois NON

Et pouvons-nous nous développer avec des enfants soldats non réintégrés dans la vie civile et citoyenne ?

NON catégorique

Nous sommes conscients que l’ambition seule ne suffit pas. Nous sommes conscients que la volonté seule est aveugle et nous sommes conscients qu’il nous faut travailler la main dans la main pour réaliser petit à petit, étape par étape notre pyramide de développement.

C’est pourquoi nous avons entrepris ce qui suit :

Et nous projetons dans un plan quinquennal d’accomplir :

Personne n’a le monopole sur le Congo, notre pays est assez grand pour que chacun de nous puisse faire son travail respectif librement, tout en respectant les institutions du pays.

Surtout, nous devons mettre la prière à l’édifice de notre engagement pour notre cher et beau pays.

Nous devons prendre conscience de cela pour l’intérêt général du Congo

La paix que la Fondation Elonga recherche est celle du ventre et de l’esprit, pour ainsi donner à notre Chère Patrie des âmes saines, des esprits sains dans un corps sain.

Je profite de l’occasion pour remercier les organisations ici présentes qui ont à cœur le développement et la jeunesse.

Je leurs suggère de prendre contact avec nous et si possible nous prêter main forte dans cette noble démarche que nous avons en commun, à savoir :

L’encadrement de la jeunesse et sa conscientisation.

Une jeunesse non patriotique ne veut pas le bonheur de son pays, elle ne pense qu’a son propre plaisir au dépend d’une vision solidaire.

Redonnons à notre cher et beau pays une vision commune et partagée.

La Fondation José Elonga témoigne d’une même volonté :

«  Que les Hommes vivent en paix, en maîtrisant leur destinée »

Nos recommandations :

Elonga bosekota ambassadeur de paix universal peace federation.

Je vous remercie de votre attention et que Dieu bénisse le Congo