Dans le cadre du sous-chapitre « Tolérance, liberté de croyance et solidarité interreligieuse », nous examinerons le thème: “La tolérance envers les fidèles d’autres religions" selon des textes d’une multitude de religions.
Comment comprenez-vous le terme « tolérance »? Quel genre de fidèles sont les plus difficiles à apprécier?
In the framework of the study of the subchapter « Tolerance, religious freedom and interfaith solidarity", we will examine the theme, “Tolerance towards believers of other religions” through texts from numerous religions.
How do you understand the word "tolerance"? What kind of believers are the most difficult to appreciate?
L'enregistrement est accessible sous ce lien.

Tolerance, Religious Freedom and Interfaith Solidarity

Tolerance begins with how we treat people of other faiths. We have gathered passages from the scriptures which urge treating non-believers and believers with equal respect. Religious disputes and doctrinal conflicts are condemnable; they are often motivated by egoism disguised as piety, and by displaying enmity they do not give fitting witness to one’s faith. By extension, governments are to respect religious freedom and avoid any manner of compulsion in matters of faith. Most people think of religious freedom as a feature of modern democracy, emerging as it did after a long period of religious intolerance marked by wars and cruelty—the Crusades, the Inquisition and the 30- Years’ War. Still, each of the great civilizations has enjoyed periods of religious tolerance: in India under the tolerant Buddhist King Ashoka (3rd century B.C.) and the enlightened Mughal emperor Akbar (16th century), in 10th century al-Andalus (Spain under Muslim rule), and in Song dynasty China (10th-13th century). Nevertheless, it was with democracy that the ideal of religious freedom became firmly established as a global value. Father Moon regards the establishment of religious freedom one of the hard-won victories of divine providence. Beyond tolerance and beyond religious freedom is the higher vision of cooperation and solidarity among religions. This largely modern ideal was born out of people’s growing familiarity with the world’s religions and the efforts of religious leaders to dialogue with each other in order to resolve disputes and eliminate ancient prejudices. Religious unity has long been advocated by the Baha’i Faith. Relations between Christians and Jews were transformed after the horrors of the Holocaust led to a widespread re-evaluation of Christian doctrines that had overtones of anti-Semitism. Still, until the late 1990s the predominant opinion was that the trend towards secularism would one day make religion—and hence religious intolerance—a relic of the past. Today that view is obsolete. Flare-ups of religious extremism and terrorism have made people realize that interfaith cooperation is a necessary condition for world peace. Yet for more than fifty years, without fanfare, Father Moon has worked for the goal of the unity of religions, regarding it as one of the chief goals of God’s contemporary providence.

 

Tolérance, liberté de croyance et solidarité interreligieuse

La tolérance commence par la façon de traiter les personnes d'autres confessions. Nous avons rassemblé des passages des Écritures qui nous incitent à traiter les non-croyants et croyants avec le même respect. Les disputes religieuses et les conflits doctrinaux sont condamnables. Ils sont souvent motivés par un égoïsme déguisé en piété et en faisant preuve d’hostilité ils ne donnent pas un témoignage approprié de leur foi.

Par ailleurs, les gouvernements doivent respecter la liberté de croyance et éviter toute forme de contrainte dans le domaine de la foi. La plupart des gens considèrent la liberté de conscience comme un aspect de la démocratie moderne, qui est apparu après une longue période d'intolérance religieuse marquée par les guerres et les cruautés, telles les croisades, l'inquisition et la guerre de Trente Ans. Cependant, chacune des grandes civilisations a bénéficié de périodes de tolérance religieuse : en Inde, sous le règne du roi bouddhiste Ashoka (iiie siècle avant notre ère), sous le règne de l'empereur Mughal éclairé, Akbar (xvie siècle), en Al-Andalus du xe siècle (Espagne sous domination musulmane), et dans la Chine de la dynastie Song (entre le xe et le xiiie siècle). Néanmoins, ce fut avec la démocratie que l'idéal de la liberté religieuse finit par résolument s'instaurer comme une valeur mondiale. Sun Myung Moon considère l'instauration de la liberté de croyance comme l'une des victoires durement gagnées par la providence divine.

Au-delà de la tolérance et de la liberté religieuse existe une vision supérieure de la coopération et de la solidarité entre les religions. Cet idéal extrêmement moderne est né grâce à la connaissance croissante des religions mondiales et des efforts déployés par les responsables religieux, qui dialoguent ensemble pour résoudre les querelles et éliminer d’anciens préjugés. L'unité religieuse a longtemps été plaidée par la confession bahaïe. Les relations entre chrétiens et juifs se sont transformées après les horreurs de l'holocauste et ont abouti à une vaste réévaluation des doctrines chrétiennes qui avaient des relents d'antisémitisme. Mais jusqu'à la fin des années 1990, l'opinion prédominante était que le courant vers la laïcité ferait un jour de la religion, et par voie de conséquence de l'intolérance religieuse, une relique du passé. Aujourd'hui, ce point de vue est obsolète. L'embrasement de l'extrémisme religieux et le terrorisme ont incité les peuples à prendre conscience que la coopération interconfessionnelle est une condition indispensable pour que la paix règne dans le monde. Ainsi, Sun Myung Moon, modestement, a œuvré depuis plus de cinquante années dans le but d'unir les religions, considérant qu'il s'agissait là de l'objectif principal de la providence contemporaine de Dieu.

 

1. Tolerance towards Believers of Other Religions

Those who praise their own doctrines and disparage the doctrines of others do not solve any problem.

Sutrakritanga 1.1.50 (Jainism)

Do not dispute with the People of the Book but in the fairest manner*.

* Muhammad regarded the “People of the Book” as including Jews, Christians and Zoroastrians, people of monotheistic religions with a written scripture.

Qur’an 29.46

Maintain good conduct among the Gentiles, so that in case they speak against you as wrongdoers, they may see your good deeds and glorify God on the day of visitation.

1 Peter 2.12

Our rabbis have taught, “We support the poor of the heathen along with the poor of Israel, visit the sick of the heathen along with the sick of Israel, and bury the dead poor of the heathen along with the dead of Israel, in the interests of peace.”

Talmud, Gittin 61a (Judaism)

Kapathika: “How should a wise man maintain truth?” Buddha: “A man has a faith. If he says ‘This is my faith,’ so far he maintains truth. But by that he cannot proceed to the absolute conclusion: ‘This alone is Truth, and everything else is false.’ ”

Majjhima Nikaya 2.176 (Buddhism)

Like the bee, gathering honey from different flowers, the wise man accepts the essence of different scriptures and sees only the good in all religions.

Srimad Bhagavatam 11.3 (Hinduism)

The Jews should not be presented as rejected or accursed by God, as if this followed from the Holy Scriptures. All should see to it, then, that in catechetical work or in the preaching of the word of God they do not teach anything that does not conform to the truth of the Gospel and the spirit of Christ. Furthermore, in her rejection of every persecution against any man, the Church, mindful of the patrimony she shares with the Jews and moved not by political reasons but by the Gospel’s spiritual love, decries hatred, persecutions, displays of anti- Semitism, directed against Jews at any time and by anyone.

Vatican II, Nostra Aetate (Christianity)

1. La tolérance envers les fidèles d’autres religions

Ceux qui font l’éloge de leurs propres doctrines et qui dénigrent les doctrines des autres ne résolvent aucun problème.

Jaïnisme. Sûtrakritanga 1.1.50

Ne discute avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise*.

* Pour Muhammad les juifs, les chrétiens et les zoroastriens, peuples de religions monothéistes disposant d’une Écriture faisaient partie des « gens du livre ».

Islam. Coran 29.46

Ayez une belle conduite parmi les païens, afin que, sur le point même où ils vous calomnient comme malfaiteurs, ils soient éclairés par vos bonnes œuvres et glorifient Dieu au jour de sa venue.

Christianisme. 1 Pierre 2.12

Nos rabbis ont enseigné : Il convient de secourir les pauvres des autres nations en même temps que les pauvres d’Israël, de visiter les malades des autres nations en même temps que les malades d’Israël, d’enterrer les morts des autres nations aussi bien que les morts d’Israël. Et cela pour préserver la paix.

Judaïsme. Talmud, Guittin 61a

Kâpathika : « Comment un homme sage doit-il soutenir la vérité ? »

Le Bouddha dit : « Un homme a une foi. S’il dit : « ceci est ma foi », jusque-là il soutient la vérité. Mais par cela il ne peut pas s’avancer jusqu’à la conclusion absolue : « Ceci seulement est la Vérité et toute autre chose est fausse. » »

Bouddhisme. Majjhima Nikâya ii.176, Canki Sutta

Comme l'abeille, qui récolte le miel de différentes fleurs, le sage accepte l'essence de différentes Écritures et ne voit que le bien dans toutes les religions.

Hindouisme. Srimad Bhagavatam 11.3

 

Les Juifs ne doivent pas, pour autant, être présentés comme réprouvés par Dieu ni maudits, comme si cela découlait de la Sainte Écriture. Que tous donc aient soin, dans la catéchèse et la prédication de la Parole de Dieu, de n’enseigner quoi que ce soit qui ne soit conforme à la vérité de l’Évangile et à l’esprit du Christ. En outre, l’Église, qui réprouve toutes les persécutions contre tous les hommes, quels qu’ils soient, ne pouvant oublier le patrimoine qu’elle a en commun avec les Juifs, et poussée, non pas par des motifs politiques, mais par la charité religieuse de l’Évangile, déplore les haines, les persécutions et les manifestations d’antisémitisme, qui, quels que soient leur époque et leurs auteurs, ont été dirigées contre les Juifs.

Christianisme. Vatican II, Nostra Aetate

 

Teachings of Sun Myung Moon

The ideal of True Parents and the ideal of world peace are directly connected. We guide all nations, peoples, cultures, and religions to harmonize with one another by becoming 100 percent tolerant to one another for the sake of the ideal; this is the way to establish world peace. (205:159, August 16, 1990)

By demonstrating the goodness of their teachings, religions should set the example for all humankind. Instead, religions are fighting one another. Even different denominations within the same religion fight amongst themselves over differences in doctrine. On seeing this, God feels great anguish in His heart. (167:99, June 30, 1987)

We who are in a movement for unity must make efforts to unite with all religions. If possible, we can resolve doctrinal differences through persuasion. Otherwise, with much patience and much tolerance we have to compromise in order to cooperate with them. There are no other ways than these two. (103:125, February 18, 1979).

A religion that can bring peace to the world should not regard itself as important. It should not have self-centered views about its authority or its possessions. If it does, it will not go beyond the level of its own nation and the people who accept its doctrines.

There will be no escape from the history of conflicts and wars as long as our religion follows the conventional path of pursuing self-interest. God knows this; therefore He instructs us to deny and sacrifice ourselves. Even though we believe we have the central role, we should not pursue our own self-interest but rather seek for the welfare of other religious groups. Religions should walk the path of self-denial, self-sacrifice, and service to others. (172:143, January 10, 1988)

God wants to save the world, not just the Presbyterian Church or the Methodist Church or the Holiness Church. God does not live for the sake of any particular church or denomination; He lives for the world. A true church sacrifices itself for the sake of the world. If need be, for the sake of saving the world, a church should be willing even to let itself go out of existence. This is the way of the Principle; we must travel this road to accomplish God’s Will.

On the other hand, churches that place themselves above every other church, that regard themselves as absolute while denying the validity of all other churches, will perish. (69:87, October 20, 1973)

In this age, God wants to lead the world through ‘parent-level religions’—religions with a parental heart… Religions that put down or are hostile to other religions or denominations are not useful for the realization of world peace or the fulfillment of God’s providence. (260:128, May 1, 1994)

 

Les enseignements de Sun Myung Moon

L'idéal des Vrais Parents et l'idéal de la paix mondiale sont directement liés. Nous guidons tous les pays, tous les peuples, toutes les cultures et toutes les religions afin que tous s'harmonisent et deviennent entièrement tolérants les uns envers les autres pour parvenir à l'idéal ; c’est le moyen d'établir la paix dans le monde. (205.159, le 16 août 1990)

 

En démontrant les bienfaits de leurs enseignements, les religions devraient être un exemple pour toute l'humanité. Au lieu de cela, les religions se combattent. Même les différentes dénominations appartenant à la même religion se querellent au sujet des différences afférant à la doctrine. Observant cela, Dieu éprouve une grande angoisse au fond du cœur. (167.99, le 30 juin 1987)

Nous, qui sommes dans un mouvement qui favorise l'unité, devons nous efforcer de nous unir avec toutes les religions. Il nous faut si possible résoudre les différences doctrinales à travers la persuasion. Sinon, avec beaucoup de patience et énormément de tolérance, nous devons parvenir à un compromis de manière à pouvoir coopérer. Il n'existe pas d'autre moyen. (103.125, le 18 février 1979)

 

Une religion capable d'apporter la paix dans le monde ne devrait pas se croire importante pour autant. Elle ne devrait pas avoir un point de vue égocentrique sur son autorité ou ses biens. Le cas échéant, elle ne dépassera pas le niveau de sa propre nation ni celui des personnes qui ont accepté sa doctrine.

Il n'y aura pas d'échappatoire à l'histoire des conflits et des guerres tant que notre religion poursuivra la voie conventionnelle des intérêts personnels. Dieu le sait. Il nous enseigne donc l’abnégation et le sacrifice. Même si l’on croit avoir un rôle central, il ne faut pas poursuivre ses propres intérêts mais plutôt rechercher le bien-être des autres groupes religieux. Les religions devraient emprunter la voie du renoncement, du sacrifice de soi et de l’assistance aux autres. (172.143, le 10 janvier 1988)

Dieu veut sauver le monde, pas seulement l'église presbytérienne ou l'église méthodiste ou encore la sainte-église. Dieu ne vit pas pour une église ou une dénomination particulière. Il vit pour le monde. Une véritable église se sacrifie pour le monde. Si nécessaire, dans le but de sauver le monde, une église devrait même accepter de ne plus exister. Telle est la voie du Principe, nous devons emprunter cette voie pour accomplir la volonté de Dieu.

 

Par ailleurs, les églises qui se situent au-dessus des autres églises et qui se considèrent comme étant absolues tout en niant la validité de toutes les autres églises, finiront par périr. (69.87, le 20 octobre 1973)

 

À notre époque, Dieu veut guider le monde grâce à des religions du niveau de parent, des religions au cœur parental... Les religions qui méprisent les autres religions ou dénominations ou font preuve d'hostilité envers ellesne sont pas utiles pour réaliser la paix dans le monde ou pour l'accomplissement de la providence de Dieu. (260.128, le 1er mai 1994)

 

UPF VIDEO (sous-titres F/Untertitel D/sottotitoli I)

Partage-InterPlus Sharing / World Scripture and the teaching of Sun Myung Moon

Reports / Rapports
Registration/Inscription
Sundays / dimanches 
5-6 pm / 17-18 h CET

Formation des Ambassadeurs de paix

Agenda

August 2021
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com