Dans le cadre du But de la religion, nous avons examiné le troisième thème: “Les religions favorisent la communauté universelle" selon des textes du bouddhisme, du judaïsme, du christianisme et de l’islam.
Qu’est-ce que la communauté universelle? Par quels paroles et actions ma religion favorise-t-elle cette communauté universelle? 
 
In the framework of the Purpose of religion, we examined the third theme, “Religions promote universal community” through texts from Bouddhism, Judaism, Christianity and Islam.
What is a universal community? Through what words and actions does my religion promote universal community?
 
L'enregistrement est accessible sous ce lien.

3. Religions Promote Universal Community

There is neither Jew nor Greek, there is neither slave nor free, there is neither male nor female; for you are all one in Christ Jesus.

Galatians 3.28

The believers indeed are brothers; so set things right between your two brothers, and fear God; haply so you will find mercy.

Qur’an 49.10

Israel’s reconciliation with God can be achieved only when they are all one brotherhood.

Talmud, Menahot 27a (Judaism)

Behold, how good and pleasant it is when brothers dwell in unity! It is like the precious oil upon the head, running down upon the beard, upon the beard of Aaron, running down on the collar of his robes! It is like the dew of Hermon, which falls on the mountains of Zion! For there the Lord has commanded the blessing, life for evermore.

Psalm 133

Happy is the unity of the Sangha. Happy is the discipline of the united ones.

Dhammapada 194 (Buddhism)

The ultimate purpose of Buddhism, and for that matter all religions, is to serve and benefit man. Tenzin Gyatso, The Fourteenth Dalai Lama (Buddhism)

3. Les religions favorisent la communauté universelle

Il n'y a plus ni Juif, ni Grec ; il n'y a plus ni esclave, ni homme libre ; il n'y a plus l'homme et la femme ; car tous, vous n'êtes qu'un en Jésus Christ.

Christianisme. Galates 3.28

Les croyants sont frères. Établissez donc la paix entre vos frères. Craignez Dieu ! Peut-être vous fera-t-on miséricorde.
Islam. Coran 49.10

C’est seulement quand ils seront tous frères et sœurs que les Israélites pourront se réconcilier avec Dieu.

Judaïsme. Talmud, Menahoth 27a

Oh ! quel plaisir, quel bonheur de se trouver entre frères ! C'est comme l'huile qui parfume la tête, et descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, qui descend sur le col de son vêtement. C'est comme la rosée de l'Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion. Là, le Seigneur a décidé de bénir : c'est la vie pour toujours !

Judaïsme & christianisme. Psaumes 133  

Heureuse est l’unité du Sangha. Heureux est l’ascétisme de l’unifié.

Bouddhisme. Dhammapada 194

Le but ultime du bouddhisme, et d'ailleurs de toutes les religions, c’est d’être au service et à l’avantage de l'homme.

Bouddhisme. Tenzin Gyatso, le 14ème Dalaï Lama

Teachings of Sun Myung Moon

Throughout history, the basic pillar of every civilization has been the spirit. Religion is that spiritual pillar, enduring from age to age always keeping the spirit as its center. As religion expands its influence, it guides the human conscience, leavens the social environment, and guides humankind towards the world of God’s desire. (9:277, June 12, 1960)

God established religion to convey God’s love and truth to humankind and to save humankind. God established various religions, each in its own time and place. For example, He founded Buddhism in India and Confucianism in China approximately 2,400 years ago, and in Judea, He founded Christianity 2,000 years ago.

It can be said assuredly that the absolute value perspective is established only through religions which revere Ultimate Reality. Conversely, no fundamental solution to today’s confusion is possible through those thoughts and philosophies that are not founded on religion... In history, we have the examples of Confucianism, Buddhism, Christianity and Islam, each of which, in its own time and place, dispelled anxiety and brought peace to societies in chaos. On the foundation of peace and security, each brought forth a flourishing of culture. (122:300, November 26, 1982)

What is the true religion? It is the religion that brings the truth by which all people can enter into a genuine parent- child relationship with God. It unites all humankind in brotherly love. Further, it strives to bring about one human family centered on the love of God. These are the qualities of a true religion. People who are searching for the highest religion, the religion established by God, should seek a religion with these qualities. (91:225, February 20, 1977)

In the next world, people are divided by nationality; except religious people, who can dwell together with fellow-believers from every nation. In the religious sphere people believe in one God and long for one world; hence they can live together transcending nationality. (297:271, December 19, 1998)

Although their skin colors are different and their living circumstances are different, in relating to Thy Will they are brothers and sisters in a destined relationship of one blood. (10:150, September 25, 1960)

The ultimate purpose of all religions is to realize the ideal world of peace, which is God’s desire. Religions should be concerned about the Will of God for the salvation of the world before thinking of the salvation of their own denomination or the salvation of individuals. (135:221, November 16, 1985)

Les enseignements de Sun Myung Moon

Tout au long de l'histoire, c'est l'esprit qui a été le pilier fondamental de toute civilisation. La religion représente ce pilier spirituel et, en se perpétuant d'âge en âge, a toujours maintenu l'esprit au centre. Au fur et à mesure que la religion étend son influence, elle guide la conscience humaine, agit comme le levain de l'environnement social et accompagne l'humanité dans la direction du monde que Dieu désire. (9.277, le 12 juin 1960)

Dieu a établi la religion pour transmettre l'amour et la vérité à l'humanité et pour sauver les êtres humains. Il a mis en œuvre de nombreuses religions, chacune à une époque et en un lieu approprié. Dieu a, par exemple, fondé le bouddhisme en Inde et le confucianisme en Chine il y a environ 2 400 ans et Il a fondé le christianisme en Judée il y a 2 000 ans.

Nous pouvons dire avec certitude que la perspective de valeur absolue ne s'est établie qu'à travers les religions qui vénèrent la Réalité Ultime. À l’inverse, il est impossible de résoudre la confusion actuelle sur la base de pensées et philosophies qui ne sont pas fondées sur la religion... Dans l'histoire, nous avons les exemples du confucianisme, du bouddhisme, du christianisme et de l'islam, chacune d'entre elles en son temps et en un lieu donné, a dissipé l'anxiété et apporté la paix à des sociétés qui vivaient dans le chaos. En apportant la paix et la sécurité, chacune a été en mesure de produire une culture rayonnante. (122.300, le 26 novembre 1982)

Quelle est la vraie religion ? C'est celle qui apporte la vérité qui permet à tous les êtres humains d’entrer dans une relation authentique parent-enfant avec Dieu. C'est la religion qui unit tous les êtres humains dans un amour fraternel et qui lutte, en outre, pour fonder une famille humaine centrée sur l'amour de Dieu. Telles sont les qualités d'une vraie religion. Les personnes en quête de la religion la plus élevée, instaurée par Dieu, devraient rechercher la religion qui possède ces qualités. (91.225, le 20 févier 1977)

Dans le monde spirituel, les gens se divisent en fonction de leur nationalité ; en revanche, les croyants peuvent cohabiter avec d’autres croyants, quelle que soit leur origine. Dans les sphères religieuses, les gens croient en un seul Dieu et aspirent à un monde uni ; de ce fait, ils sont capables de vivre ensemble et de transcender les nationalités. (297.271, le 19 décembre 1998)

Bien que la couleur de leur peau et leur mode de vie soient différents, en se reliant à Ta volonté, ils sont frères et sœurs dans une relation liée par le destin d'un même sang. (10.150, le 25 septembre 1960)

Le but ultime de toutes les religions est de réaliser le monde de paix idéal, que Dieu désire. Les religions devraient se préoccuper de la volonté de Dieu pour le salut du monde avant de penser au salut de leur propre dénomination ou du salut individuel. (135.221, le 16 novembre 1985)