Le thème de cette semaine,“Naître à nouveau comme fils et filles de Dieu", situé dans le cadre du sous-chapitre «Nouvelle naissance» a été examiné selon des textes du bouddhisme, de l'hindouisme, du christianisme et de Sun Myung Moon. Que veut dire naître à nouveau?  Qu’est-ce qu’un enfant de Dieu?
 
The topic of this week, “Born anew as God’s Sons and Daughters”, under the subchapter “Rebirth” was examined through texts from Buddhism, Hinduism, Christianity and Sun Myung Moon. What does being born again mean? What is a child of God?
 
L'enregistrement est accessible sous ce lien.

Rebirth

Jesus said, “You Must be born anew.” Rebirth in Christ transforms a worldly person into a child of God. He or she now experiences an intimacy with God and has the indwelling spirit of Christ. The reason why people must be born a second time, according to Father Moon, lies in the human Fall. The Fall’s negative effects, experienced in every generation, derives from its corruption of the lineage of the human race at its root. Through the fall, Satan was able to usurp God and occupy the position of humanity’s false father. To break the devil’s persistent hold over human life, we must be born again as children of God. For this purpose, God sent the Messiah, a man without sin, representing the Father, and the holy spirit, representing the Mother. Out of their love we can be born anew.

In eastern religions, to enter the path of the spiritual aspirant is often understood as a second, spiritual birth. In Hinduism and Buddhism, people become “twice-born” by receiving religious instruction. Their biological parents brought them forth into a world of the senses, but after their second, spiritual, birth their life is now grounded in the Dharma. Father Moon, however, treats rebirth as a specifically Christian doctrine, one that applies strictly to the work of the Messiah to sever us from the lineage of sin. He would regard the broader concept of spiritual conversion through instruction in religious truth under the concept of resurrection.

Father Moon also speaks of the conditions to be made in order to receive rebirth: repentance and renouncing worldly ways. Thus, he also likens the process of rebirth to engrafting: before attaching the new shoot, first the arborist cuts off the old branches; likewise we must deny ourselves and cut off everything false. Then we receive the new shoot containing the life and love of God. if the tree is properly pruned, that new shoot will produce new fruit and propagate God’s lineage. thus, although rebirth is a gift from above, it requires responsibility and dedication on the part of its recipients.

Nouvelle naissance

Jésus a dit : « Vous devez naître de nouveau. » La nouvelle naissance en Christ transforme une personne de ce monde en enfant de Dieu. Cette personne fait désormais l’expérience d’une intimité avec Dieu et possède l’esprit du Christ en elle. La raison pour laquelle les personnes doivent naître une deuxième fois selon Sun Myung Moon repose dans la chute humaine. Les effets négatifs de la chute, vécus par chaque génération, dérivent de la corruption du lignage de la race humaine à sa racine. À travers la chute, Satan a pu usurper le rôle de Dieu et occuper la position de faux père de l’humanité. De manière à briser l’emprise persistante du diable sur la vie humaine, il nous faut renaître en tant qu’enfants de Dieu. Dans ce but, Dieu a envoyé le Messie, un homme sans péché représentant le Père et le Saint-Esprit représentant la Mère. C’est sur la base de leur amour que nous pouvons naître de nouveau.

Dans les religions orientales, le fait d’emprunter la voie de l’aspirant spirituel est souvent considéré comme une deuxième naissance spirituelle. Dans l’hindouisme et le bouddhisme, les personnes deviennent des personnes « deux fois nées » en recevant une instruction religieuse. Leurs parents biologiques les ont fait naître dans un monde des sens, mais après leur deuxième naissance spirituelle, leur vie est désormais enracinée dans le Dharma. Sun Myung Moon estime cependant que la renaissance fait partie d’une doctrine spécifiquement chrétienne, une doctrine qui s’applique strictement à l’œuvre du Messie qui consiste à nous couper du lignage du péché. Il placerait le concept de conversion spirituelle, au sens large, à travers l’instruction de la vérité religieuse sous le concept de la résurrection.

Sun Myung Moon évoque également les conditions qui doivent être faites pour bénéficier d’une nouvelle naissance, à savoir le repentir et le renoncement aux habitudes de ce monde. Ainsi, il compare aussi le processus de la nouvelle naissance à la greffe. Avant de placer la nouvelle pousse l’arboriste commence par couper les anciennes branches, nous devons de la même manière renoncer à nous-mêmes et couper tout ce qui est faux. Ensuite, nous recevons la nouvelle pousse qui contient la vie et l’amour de Dieu. Si l’arbre est correctement taillé, cette nouvelle pousse produira un nouveau fruit et propagera le lignage de Dieu. Ainsi, bien qu’une nouvelle naissance soit un don qui vient d’en haut, il requiert une responsabilité et une dévotion de la part de ses bénéficiaires.

1. Born Anew as God’s Sons and Daughters

Now there was a man of the Pharisees, named Nicodemus, a ruler of the Jews. This man came to Jesus by night and said to him, “Rabbi, we know that you are a teacher come from God; for no one can do these signs that you do, unless God is with him.” Jesus answered him, “Truly, truly, I say to you, unless one is born anew, he cannot see the kingdom of God.” Nicodemus said to him, “How can a man be born when he is old? Can he enter a second time into his mother’s womb and be born?” Jesus answered, “Truly, truly, I say to you, unless one is born of water and the Spirit, he cannot enter the kingdom of God.* That which is born of the flesh is flesh, and that which is born of the Spirit is spirit. Do not marvel that I say to you, ‘You must be born anew.’”

*John 3.1-7: To be ‘born of water and the Spirit’ refers to baptism with water, through which one receives the gift of the Holy Spirit.

John 3.1-7

 

To all who received him [Jesus], who believed in his name, he gave power to become children of God; who were born, not of blood nor of the will of the flesh nor the will of man, but of God.

John 1.12-13

 

He from whom the pupil gathers the knowledge of his religious duties is called the teacher. Him he should never offend. For he causes the pupil to be born a second time by imparting to him sacred learning. The second birth is the best; the father and the mother produce the body only.

Apastamba Dharma Sutra 1.1 (Hinduism)

 

Monks, I [Buddha] am a brahmin, one to ask a favor of, ever clean-handed, wearing my last body, incomparable physician and surgeon. You are my own true sons, born of my mouth, born into the doctrine, created in the doctrine, heirs to the doctrine, not carnal heirs. *

Itivuttaka 101: In traditional Hinduism, the term ‘twice-born’ applied only to those who undertook instruction from a brahmin. Sakyamuni Buddha was not a brahmin in the conventional meaning; his caste was kshatriya. But as the Enlightened One, he declares himself to be a brahmin in the true sense of one who has attained Brahman. Thus he is qualified to initiate his followers into the Buddha doctrine and give them a second birth. The words ‘born of my mouth’ is an allusion to the Vedic myth of the creation of the castes (Rig Veda 10.90.11-12) in which the brahmins were born out of the mouth of the Supreme Being. Buddha is abolishing the caste system by declaring that all his followers are, as it were, brahmins, born out of the mouth of the Buddha by virtue of receiving his instruction.

Itivuttaka 101 (Buddhism)

 

1. Naître à nouveau comme fils et filles de Dieu

Or il y avait, parmi les Pharisiens, un homme du nom de Nicodème, un des notables juifs. Il vint, de nuit, trouver Jésus et lui dit : « Rabbi, nous savons que tu es un maître qui vient de la part de Dieu, car personne ne peut opérer les signes que tu fais si Dieu n'est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. » Nicodème lui dit : « Comment un homme pourrait-il naître s'il est vieux ? Pourrait-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère et naître ? » Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : nul, s'il ne naît d'eau et d'Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu*. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas si je t'ai dit : « Il vous faut naître d'en haut ».

*Jean 3.1-7 : Être « né d'eau et d'Esprit » se réfère au baptême d'eau, par lequel on reçoit le don du Saint-Esprit.

Christianisme. Jean 3.1-7

 

Mais à ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Ceux-là ne sont pas nés du sang, ni d'un vouloir de chair, ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu.

Christianisme. Jean 1.12-13

 

 

Celui de qui l’élève reçoit la connaissance de ses devoirs religieux s’appelle un maître. Il ne doit jamais l’offenser. Car le maître fait naître l’élève une seconde fois en lui transmettant un savoir sacré. La seconde naissance est la meilleure ; le père et la mère ne produisent que le corps.

Hindouisme. Apastamba Dharma Sûtra 1.1

 

Je suis un brâhmane, ô moines, à qui on peut demander une faveur ; j’ai toujours les mains pures, je porte mon dernier corps, je suis l’incomparable médecin et chirurgien. Vous êtes mes vrais fils, nés de ma bouche, nés du dhamma, formés par le dhamma, héritiers du dhamma, non pas héritiers de biens matériels*.

*Itivuttaka 101 : Dans l'hindouisme traditionnel, le terme « deux fois né » ne s'applique qu'à ceux qui ont reçu l'enseignement d'un brahmane. Le Bouddha Sakyamuni n'était pas un brahmane au sens classique du terme ; sa caste était kshatriya. Mais en tant qu'illuminé, il se déclare être un brahmane au vrai sens du terme, c'est-à-dire qu’il a atteint l’état de brahmane. Il est donc qualifié pour initier ses disciples à la doctrine du Bouddha et leur donner une deuxième naissance. Les mots « né de ma bouche » sont une allusion au mythe védique de la création des castes (Rig Veda 10.90.11-12) dans lequel les brahmanes sont nés de la bouche de l'Être suprême. Le Bouddha abolit le système des castes en déclarant que tous ses disciples sont, pour ainsi dire, des brahmanes, nés de la bouche du Bouddha en vertu de la réception de ses instructions.

Bouddhisme. Itivuttaka 101

 

Teachings of Sun Myung Moon

Why do we need to be born anew? It is because of the Human Fall. What is the Fall? The Fall means that every human being is born in a fallen state, the offspring of fallen parents. You must clearly understand that you were born in fallen love from fallen parents. (95:82, November 11, 1977)

 

Here in the Western world, many deny that the Human Fall has anything to do with them. Yet because of the Fall, our lineage began wrongly and our love began wrongly. Without recognizing this, we cannot comprehend salvation and the purpose of the religious life. (193:54, August 20, 1989)

 

 

Before the Fall, Adam and Eve could relate to God freely and directly, but after the Fall this was no longer possible. Also, due to the Fall, Cain and Abel, the children of Adam and Eve, could not inherit God’s lineage. They inherited Satan’s lineage instead. Therefore, all people should understand that they have false life flowing though their lineage, which began as the result of false love. This is why Jesus said in John 3:3, “Unless one is born anew, he cannot see the Kingdom of God.” (313:220, February 10, 2000)

 

Jesus told Nicodemus, “Truly, truly, I say to you, unless one is born anew, he cannot see the kingdom of God.” (John 3.3) Rebirth means to be born a second time. Why must fallen people be born anew?

Had Adam and Eve realized the ideal of creation and become the True Parents of humanity, they would have borne good children without original sin and formed the Kingdom of Heaven on earth. However, Adam and Eve fell and became evil parents, multiplying evil children who created this hell on earth. Hence, as Jesus told Nicodemus, fallen people cannot see the Kingdom of God unless they are first born anew—as children without original sin.

We cannot be born without parents. Who, then, are the good parents through whom we can be born again, cleansed of original sin and able to enter the Kingdom of God? Parents who have original sin cannot give birth to good children who do not have original sin. Certainly, it is impossible to find sinless parents among fallen humankind. These parents must descend from Heaven. Jesus was the Parent who came from Heaven. He came as the True Father in order to give rebirth to fallen people, transforming them into good children, thoroughly cleansed of original sin and fit to build the Kingdom of Heaven on earth... For this reason, the Bible speaks of him as “the last Adam” (1 Cor. 15.45) and the “Everlasting Father.” (Isa. 9.6)

However, a father alone cannot give birth to children. There must be a True Mother, as well as a True Father, for fallen children to be reborn as good children. The Holy Spirit came as the True Mother. This is why Jesus told Nicodemus that no one can enter the Kingdom of God unless he is born anew through the Holy Spirit. (John 3.5)

There are many who have received the revelation that the Holy Spirit is feminine. This is because the Holy Spirit comes as the True Mother or second Eve. Since the Holy Spirit is the feminine aspect of divinity, without first receiving her we cannot go before Jesus as his brides. Being feminine, the Holy Spirit consoles and moves the hearts of people. (Rom. 5.5, John 14.26-27; Acts 9.31) She cleanses people’s sin, thereby atoning for the sin which Eve committed. Jesus, the masculine Lord, works in heaven (yang), while the Holy Spirit, his feminine counterpart, works on the earth (yin). (Exposition of the Divine Principle, Christology 4.1.1)

 

Les enseignements de Sun Myung Moon

Pour quelle raison devons-nous naître à nouveau ? C’est à cause de la chute. Qu’est-ce que la chute ? La chute signifie que chaque être humain est né dans un état déchu, le descendant de parents déchus. Il vous faut clairement comprendre que vous êtes né d’un amour déchu issu de parents déchus. (95.82, le 11 novembre 1977)

 

Ici, dans le monde occidental, nombreux sont ceux qui nient que la chute les concerne en quoi que ce soit. Pourtant, à cause de la chute, notre lignage a commencé d’une manière fausse, tout comme notre amour. Si nous n’admettons pas cette évidence, nous sommes incapables de comprendre le salut et le but de la vie religieuse. (193.54, le 20 août 1989)

 

Avant de chuter, Adam et Ève avaient une relation libre et directe avec Dieu, mais la chute y mit fin. Également, à cause de la chute, Caïn et Abel, les enfants d’Adam et Ève, ne purent hériter du lignage de Dieu. En lieu et place, ils héritèrent du lignage de Satan. Tous les êtres humains devraient donc comprendre qu’une vie fausse se transmet à travers leur lignage commencé sur la base d’un amour faux. C’est pourquoi Jésus dit dans Jean 3.3 « A moins de naître de nouveau, on ne peut voir le Royaume de Dieu. » (313.220, le 10 février 2000)

 

Jésus dit à Nicodème : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu31. » Naître de nouveau signifie naître une deuxième fois. Pourquoi les êtres humains déchus doivent-ils naître de nouveau ?

Si Adam et Ève avaient réalisé l’idéal de la création et étaient devenus les Vrais Parents de l’humanité, ils auraient engendré de bons enfants, sans péché originel, et établi le Royaume de Dieu sur la terre. Toutefois, Adam et Ève ont chuté et sont devenus des parents liés au mal, engendrant des enfants mauvais qui ont créé l’enfer sur la terre. Aussi, comme Jésus le disait à Nicodème, les êtres humains déchus ne peuvent voir le Royaume de Dieu à moins de naître d’abord à nouveau, comme enfants sans péché originel.

Nous ne pouvons naître sans parents. Qui sont alors les parents de bonté à travers lesquels nous pouvons naître à nouveau, lavés du péché originel et prêts à entrer dans le Royaume de Dieu ? Des parents liés au péché originel ne peuvent donner naissance à des enfants de bonté qui ne sont pas liés au péché originel. De façon certaine, il est impossible de trouver des parents sans péché dans l’humanité déchue. Ces parents doivent descendre du ciel. Jésus était le Parent qui venait du ciel. Il vint comme le Vrai Père afin de donner la nouvelle naissance aux personnes déchues, les transformant en enfants de bonté, totalement lavés du péché originel et prêts à bâtir le Royaume de Dieu sur la terre. Aussi est-il écrit dans la Bible : « … dans sa grande miséricorde, il nous a engendrés de nouveau par la Résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour une vivante espérance ». Jésus vint comme le Vrai Père qu’Adam n’avait pas su devenir. Pour cette raison, la Bible en parle comme du « dernier Adam » et du « Père-éternel ».

Toutefois, un père seul ne peut donner naissance à des enfants. Il doit y avoir une Vraie Mère, en même temps qu’un Vrai Père, pour que les enfants déchus puissent naître à nouveau comme enfants liés au bien. Le Saint-Esprit vint comme la Vraie Mère. Voilà pourquoi Jésus disait à Nicodème que nul, à moins de naître à nouveau du Saint-Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

Nombreux sont ceux qui ont reçu la révélation que le Saint-Esprit était féminin. C’est parce que le Saint-Esprit vient comme la Vraie Mère ou la deuxième Ève. Puisque le Saint-Esprit est l’aspect féminin de la divinité, sans le recevoir d’abord, nous ne pouvons nous présenter à Jésus en qualité d’épouses. De nature féminine, le Saint- Esprit console et touche le cœur des personnes. Il lave les péchés des êtres humains, rachetant ainsi le péché que commit Ève. Jésus, le Seigneur masculin, œuvre dans le ciel (yang) tandis que le Saint-Esprit, son partenaire féminin, œuvre sur la terre (yin). (Présentation du Principe divin, Christologie 4.1.1)

 

UPF VIDEO (sous-titres F/Untertitel D/sottotitoli I)

Formation des Ambassadeurs de paix

Agenda

September 2021
S M T W T F S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com